Dans de nombreuses situations, il se peut qu’un avocatier ait les feuilles tombantes. Nombreuses sont les raisons qui peuvent rendre engendrer ce phénomène. Toutefois, il existe des façons plus qu’efficaces pour y remédier, notamment en prenant bien soin de la plante. Beaucoup se posent la question : pourquoi les feuilles de mon avocatier sont tombantes ? Quelle est la solution à ces feuilles tombantes ? Vous allez découvrir dans cet article les réponses que vous attendez.

feuilles tombantes
Avocatier qui a les feuilles tombantes

Résumé de l’avocatier

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est crucial d’avoir pleine conscience de ce qu’est un avocatier. Appelé également Persea americana dans son nom latin, l’avocatier est un arbre tropical originaire d’Amérique centrale qui a besoin d’une température ambiante toute l’année. Il s’agit d’une plante vivace qui fait partie de la famille des Lauracées et compte plusieurs variétés qui sont cultivées dans les régions chaudes du globe.

Dans son milieu naturel, un avocatier peut atteindre 15 à 20 mètres de hauteur. Ayant une végétation vivace, son feuillage persistant est composé de grandes feuilles lancéolées de couleur franche allant de vert clair à vert foncé.

En France, l’avocatier est une plante d’intérieur facile d’entretien, à mettre dans des pots pour plantes, notamment un pot en terre. D’un autre côté, vous pouvez également opter pour une plantation en pleine terre si vous résidez dans les régions méditerranéennes aux hivers doux ou si vous choisissez de cultiver une variété rustique. Cela assure une splendide floraison et une meilleure production d’avocats.

Pourquoi les feuilles de l’avocatier tombent vers le bas ?

Manque de luminosité

Nombreuses sont les causes qui peuvent amener à des feuilles qui pendent pour un avocatier. L’une des raisons les plus communes est le manque de lumière. L’avocatier est une plante qui a besoin de beaucoup de lumière pour assurer son développement.

Ainsi, si vous plantez votre avocatier comme plante verte d’intérieur, assurez-vous qu’il reçoit toute la lumière qu’il ait besoin en le plaçant dans une pièce particulièrement lumineuse ou près d’une fenêtre, en plein soleil ou à mi-ombre.

Manque de soutien

L’avocatier est une plante connue pour sa souplesse. Pourtant, lorsqu’il est encore jeune, la tige de la petite plante qui va lui servir de tronc à l’avenir, risque de ne pas encore réussir à tenir ses nouvelles feuilles et ces dernières vont ainsi se pencher vers le bas.

Pour y remédier, il est important de l’aider dans sa croissance avec un support artificiel, par exemple du bambou. En effet, afin de le soutenir dans son développement et le tenir bien droit, la plante a besoin d’une sorte de guide, mais également de support.

Manque d’eau

L’avocatier est une plante qui a un besoin en eau moyen. Autrement dit, pour une plante d’intérieur, vous devez arroser la plante régulièrement, généralement toutes les semaines ou toutes les 2 semaines. Pour une plante d’extérieur, l’arrosage de la plante doit se faire avant que le sol sèche. En veillant à un apport en eau suffisant pour votre plante, vous la maintenez en bonne santé, et évitez ainsi que ses feuilles sont tombantes, deviennent brunes ou que la plante meurt. Toutefois, il est à noter que l’avocatier supporte assez bien la sècheresse.

Trop d’eau

Ça peut paraître contre intuitif mais trop arroser une plante en pot est pire que de ne pas assez l’arroser. En effet, si votre substrat ne draine pas correctement l’eau alors la terre va rester humide pendant plusieurs ce qui entrainera la pourriture des racines de votre avocat. Un des premier signe de cette maladie est les feuilles du bas de votre avocatier qui se mettent à pendre vers le bas. Dans ce cas il faudra vite sortir votre plante de terre, couper les racine infectées (elles seront de couleur noires) et la replanter dans un pot mieux drainé.

Comment drainer correctement la terre de l’avocatier ?

Pour prendre soin des plantes telles que l’avocatier, il vous faut le planter dans un sol bien drainé. Autrement dit, la plante a besoin d’un sol frais sans une eau stagnante. Il est ainsi impératif pour un avocatier planté en pot de se développer dans un pot préalablement percé pour garantir une bonne évacuation de l’eau.

Les billes d’argile

Pour un drainage efficace, vous devrez disposer au fond du pot une couche de billes d’argile. Remplissez ensuite votre pot avec du terreau horticole qui est riche en substrat avant d’installer votre avocatier. Les billes d’argile vont absorbé l’eau et vous permettre d’arroser moins souvent votre arbre.

Un sac de 6L coute environ 7,50€ et vous servira pour de nombreux pots.

Acheter sur Amazon.fr

La perlite

Il existe aussi un autre substrat très utilisé par les pépiniéristes qui s’appelle la perlite. Il s’agit d’une roche volcanique à l’apparence de billes blanches qu’il faudra mélanger à votre terreau. La perlite permet à la fois d’aérer la terre pour quelle soit bien drainée et aussi d’absorber l’eau pour la rendre à la plante petit à petit.

C’est un « must have » quand on fait pousser un avocatier en pot et c’est pas pour rien que tous les pros l’utilisent. Au niveau des proportions il faudra mettre 30% de perlite et 80% de terreau.

La perlite coûte environ 6€ pour 10L.

Acheter sur Amazon.fr

Comment bien arroser un avocatier ?

Pour un beau feuillage en bonne santé, une plantation d’avocatier a besoin d’un apport d’engrais d’avril à septembre. Optez pour un engrais pour plantes vertes, de préférence bio pour favoriser sa croissance. Toutefois, le bon développement d’un avocatier nécessite un arrosage régulier.

Un arbre d’intérieur a besoin d’être arrosé toutes les semaines ou toutes les 2 semaines, quand sa terre est sèche, afin de maintenir le substrat toujours légèrement humide. Évitez également les excès pour ne pas inonder la plante. Pendant les temps froids de l’hiver, vous devez réduire les arrosages puisque les besoins de la plante sont moins importants pendant cette période.

Vous pouvez également vaporiser de temps en temps le feuillage de votre avocatier dans le but de les rendre plus belles, plus vertes, mais également plus brillantes.

Quel est le taux d’humidité recommandé pour les feuilles de l’avocatier ?

Comme dit plus haut, un avocatier a les feuilles pendantes en raison d’un taux d’humidité inadapté. L’air sec n’est donc pas l’allié de l’avocatier puisque la plante a besoin de beaucoup d’humidité. Bien évidemment, il est facile de faire germer un avocatier à partir d’un noyau d’avocat en vous servant d’un verre d’eau jusqu’à ce que son système racinaire apparaisse.

Toutefois, après une croissance rapide de la poussée, il ralentit peu à peu. Pourquoi ? L’avocatier a besoin d’un soleil direct tropical, ainsi qu’une forte humidité atmosphérique, ceux qui sont parfois difficiles à reproduire à l’intérieur.

Si l’avocatier est planté dans un pot avec du terreau et placé en intérieur, il risque de ne pas avoir toute l’humidité qu’il a besoin à l’automne et pendant l’hiver en raison de l’air trop sec. En effet, le chauffage réduit considérablement l’humidité, souvent à 30 % ou moins. Pourtant, un avocatier a besoin d’un fort taux d’humidité à environ 70 à 80 %. Sans un taux d’humidité idéal, vous risquez d’avoir un avocatier qui a les feuilles vers le bas.

Afin de faire grimper le taux d’humidité dans votre demeure pour subvenir au besoin de votre plante, vous devez idéalement utiliser un humidificateur. Cela pourrait maintenir une humidité relative d’environ 50 %, ce qui n’est pas encore le taux d’humidité recommandé, mais qui permet aux feuilles de votre avocatier d’éviter des dommages plus prononcés. Par contre, il est à noter que vaporiser les feuilles avec de l’eau ne sert pratiquement à rien pour garder un taux d’humidité optimal.