Véritable arbre-symbole, l’olivier ou Olea europaea (son nom latin) est reconnu pour sa grande longévité, jusqu'à 3000 ans, et la beauté de sa silhouette. Polyvalent, il s’installe autant au verger qu’au jardin (ou en pot sur la terrasse).

De quoi séduire les jardiniers en quête d’un arbre d’ornement qui donne aussi des fruits succulents ! Selon votre position géographique, votre budget ou votre goût personnel, trouvez l’olivier qui correspond à vos attentes : grande taille, multi-plateaux, en pot... Et achetez-le au meilleur prix grâce à notre guide d’achat régulièrement actualisé.

Nos meilleurs ventes en ligne

Fiche de la plante

Nom botaniqueOlea europaea
Type de plante Arbre fruitier et d’ornement
FruitOlive 🫒
Date de récolteAutomne ou hiver
Rusticité-10°C
Taille adulte8 m de haut, 5 m de large
Exposition au soleilEnsoleillée
Besoin en eauModéré
Type de solLéger voir caillouteux
pH du sol Neutre à calcaire

Olivier : Un arbre peu exigeant

Le plus populaire
Olivier moyen sujet

Les plus :

  • Bel arbre fruitier
  • Pousse en terre peu fertile

Les moins :

  • Met longtemps à fructifier
  • Peu rustique

Tout séduit dans l’olivier : son tronc noueux, son feuillage bicolore et… ses fruits. Si vous achetez un olivier standard, sachez qu’il ne fructifiera pas avant 10 ou 15 ans. Mais en attendant, vous pouvez tout à fait profiter de la beauté de son feuillage.

L’olivier est utilisé comme arbre d’alignement ou en sujet isolé. Son feuillage persistant procure un ombrage bienfaisant, bien utile dans les jardins.

Bien cultivé, l’olivier pourra résister sans problème à de longues périodes de sècheresse. A contrario, l’olivier est sensible au froid. Un sujet de moins de 5 ans ne tolère pas des températures inférieures à -5°C. Pour le protéger, utilisez un voile d’hivernage ou un paillage de feuilles mortes autour de son tronc.

Sur un olivier standard, pensez aussi à la taille de formation : elle consiste à couper les branches de l’oliver de telle manière que seuls restent le tronc et 4 ou 5 branches principales. Contrez aussi sa tendance à buissonner en éliminant les rejets latéraux au tronc.

Olivier Adulte : Un fruitier de grande taille

Olivier grand sujet

Les plus :

  • Silhouette tourmentée agréable à l’œil
  • Ne demande pas de taille trop complexe

Les moins :

  • Prévoir de la place
  • Plus cher à l’achat

Huile d’olive ou tapenade ? C’est le choix cornélien auquel vous serez confronté à l’achat d’un olivier adulte. Celui-ci est en effet prêt à donner ses premières olives et vous, à vous régaler.

Pour bien choisir votre olivier, deux options disponibles :

  • Olivier à huile ou à fruits : les olives utilisées pour l’huile d’olive se récoltent plus tard en saison (de novembre à janvier), celles à fruits plutôt en automne. Il existe aussi des variétés d’olivier multi-usages, fruits et huile, comme ‘Tanche’.
  • Olives noires ou vertes : certaines variétés sont plus savoureuses quand elles sont cueillies jeunes et vertes (‘Picholine’), d’autres s’épanouissent quand elles sont noires.

Un olivier adulte demande un budget plus conséquent. Cependant, quel bonheur de profiter de la beauté de son tronc noueux ! Vous pourrez aussi immédiatement l’intégrer à vos projets de paysage, en plantant à son pied euphorbes, lavandes ou sauges.

Olivier en Pot : Un air provençal partout

Olivier petit sujet

Les plus :

  • Permet d’avoir un olivier même dans des régions peu propices
  • Brise-vue

Les moins :

  • À protéger en hiver
  • Vulnérable aux cochenilles

L’olivier en pot se destine à deux publics : les jardiniers qui possèdent un jardin au nord de la Loire et les propriétaires de balcon ou de jardin de cour. Pour ces deux publics, il est ainsi possible de posséder un olivier, à condition de respecter quelques précautions.

Si votre jardin se trouve dans une région sujette aux gelées, pensez à protéger votre olivier et son pot d’un voile d’hivernage. Même si ce n’est pas une plante verte, vous pouvez aussi le muer en olivier d’intérieur si vous possédez une véranda non chauffée, le temps que l’hiver passe.

Soyez aussi attentifs aux arrosages : l’olivier n’apprécie pas les apports d’eau massifs et fructifie même mieux si la terre est sèche. En revanche, l’olivier apprécie un sol riche : apportez une bonne dose de compost après le drainage au moment de la plantation, puis fertilisez régulièrement avec un engrais adapté aux plantes méditerranéennes.

Olivier Multi-plateaux : Un esthétime original

Olivier multi-plateau en pot

Les plus :

  • Style raffiné
  • Peut aussi être placé en pot

Les moins :

  • Forme à entretenir régulièrement
  • Plus un arbre d’ornement qu’un fruitier

L’olivier multi-plateaux correspond à un arbre adulte taillé en nuage : ses branches s’élèvent alors en paliers en formant des plateaux. Cet arbre d’ornement d’une grande élégance s’impose en point focal dans un jardin contemporain, ou un jardin de gravier : il peut aussi être mis en valeur par des éclairages ciblés.

L’olivier multi-plateaux va se démarquer par son intérêt ornemental plus que fruitier : c’est pourquoi, soyez attentifs à bien garder son aspect en nuage. Taillez au printemps les rejets et gourmands qui pourraient dissimuler son tronc ou gâcher sa silhouette si particulière.

Le savez-vous ? Vous pouvez préparer une tisane à base de feuilles d’olivier. Son action contribuerait à réduire l’hypotension et le diabète.

Comment planter et entretenir un olivier ?

L’olivier est un arbre de la famille des oléacées, originaire du bassin méditerranéen. Il n’excède pas 8 mètres de haut pour environ 5 m de large. Il se plante au printemps quand la terre commence à se réchauffer.

Son feuillage persistant se compose de feuilles simples, d’environ 6 cm de long, vertes sur le dessus et argentées sur le dessous. Au printemps, les branches de l’année précédente fleurissent en panicules blanches parfumées et mellifères. Elles fructifient ensuite en drupes charnues, vertes, violettes ou noires.

La plantation de l'olivier

En pleine terre, l’olivier se plait dans une terre bien drainée, mais pas nécessairement très pauvre. Ajoutez donc une bonne couche de compost, de fumier ou tout autre amendement dans le fond du trou de plantation. Installez l’olivier et arrosez généreusement.

Olivier adulte avec des olives

Il apprécie les sols profonds, plutôt calcaires. Si votre sol est assez compact, ajoutez du sable de rivière pour optimiser l’évacuation de l’eau : l’olivier n’aime pas l’humidité stagnante.

En pot, partez sur un mélange de 3/5 de terreau pour plantes méditerranéennes (ou un bon terreau bien drainant) et 2/5 de terre de jardin. N'oubliez pas d'ajouter une couche de drainage au fond du pot (par exemple avec des billes d'argile (comme celles-là)).

Comment entretenir son olivier

Arrosez ensuite régulièrement pour que les racines se développent bien et amendez aux beaux jours.

Attention, malgré son aspect vénérable, il est sujet aux maladies et à des attaques de parasites. Citons les cochenilles, l’œil de paon, la mouche de l’olivier… et les lapins, qui rongent volontiers l’écorce des jeunes oliviers. A surveiller donc !

Olivier ciel bleu

En pot, commencez par le rempoter dès l’achat : souvent les oliviers vendus sont un peu à l’étroit dans leur pot. Ensuite, vous pourrez rempoter tous les 2 à 3 ans dans un contenant légèrement plus grand que le précédent. Dans tous les cas, des racines qui s’échappent du pot doivent vous alerter sur la nécessité du rempotage.

Taillez ce bel arbre

Un olivier va demander une taille régulière, généralement au début du printemps. Cette taille est recommandée, mais pas nécessairement pour les mêmes objectifs. Tout dépend de son âge.

Si l’olivier est jeune, il faudra couper les rejets et les branches latérales qui gênent la formation du tronc.

Quand il est adulte, vous ne devrez tailler que tous les deux ans pour encourager la fructification. Dans tous les cas, une taille annuelle de fin d’hiver est obligatoire pour enlever les rejets, les branches mal placées et celles qui sont malades, cassées ou autre.

FAQ - Plantation et achat d'un Olivier

Quelle terre pour un olivier ?

L’olivier a besoin d'une terre bien drainée, un sol profond et plutôt calcaires. En pot, faite un mélange de 3/5 de terreau et 2/5 de terre de jardin. Installez une bonne couche de drainage dans le fond.

Quand planter un olivier en pleine terre ?

L’olivier se plante au printemps en pleine terre, quand elle commence à se réchauffer.

Où acheter un olivier ?

L’olivier s’achète dans la majorité des points de vente physiques (jardineries, pépinières), mais aussi en ligne ou par correspondance.

Sur place, vérifiez que l’olivier que vous achetez est indemne de toute maladie ou de parasites (cochenilles, pucerons) et que la terre de son conteneur ne soit pas trop sèche.

Lors d’un achat en ligne, vérifiez bien les conditions d’envoi et la provenance de votre olivier.

Dans tous les cas, ne tardez pas à planter l’oliver après achat.

Quand rempoter un olivier ?

Dès l’achat puis tous les 2 à 3 ans dans un pot plus grand que le précédent.

Que mettre au pied d'un olivier ?

Quand il est jeune, l’olivier n’apprécie pas la présence d’autres plantes qui risquent de lui faire concurrence au niveau des racines.

Mais lorsqu’il atteint quelques années, libre à vous de lui adjoindre des vivaces méditerranéennes, comme la lavande, le romarin ou encore le phlomis. Au printemps, des bulbes printaniers feront un bel effet.

Peut-on bouturer un olivier dans l'eau ?

Pour multiplier un olivier, il existe différentes techniques, comme le semis et le bouturage. Contrairement à d’autres plantes comme le papyrus, le bouturage dans l’eau dans l’oliver n’est pas préconisé.

Après avoir prélevé une bouture en été, nous vous conseillons plutôt de la placer dans un pot rempli de terreau spécial bouture (très drainant).

En revanche, l’eau intervient bien dans le bouturage, car l’opération va demander un environnement suffisamment humide. Nous vous recommandons donc de placer votre godet ou votre pot sous cloche et d’arroser régulièrement.

Faut-il obligatoirement tailler un olivier ?

Non, mais il est fortement recommandé de le tailler annuellement.

Quand tailler un olivier ?

Un olivier se taille au début du printemps. Vous avez ainsi un aperçu assez net de la ramure de votre arbre avant la montée de sève printanière. Si vous opérez une taille de formation, vous pouvez opérer en hiver, à l’écart des jours de gel.