On adore ses couleurs chatoyantes et son côté acrobate ! Le Bougainvillier (ou la bougainvillée, en hommage à l’officier de marine de Bougainville) est un arbuste grimpant fleuri rose, rouge ou blanc. Ses tiges sarmenteuses se conduisent sur une balustrade, un escalier… ou sur un tuteur en pot.

Pour retrouver les plus belles teintes de Bougainvillier en pot ou non, nous vous proposons un guide d’achat en ligne régulièrement actualisé : laissez-vous tenter par cet emblème des parcs du midi, enfin à portée de tous les jardins !

Nos meilleurs ventes en ligne

Fiche de la plante

Nom botaniqueBougainvillea
Type de plante Arbuste fleuri sarmenteux
Rusticité0°C (-8°C pour l’espèce de Mèze)
Taille adulte6 m de haut, 2 m de large
Exposition au soleilEnsoleillé
Besoin en eauModéré
Type de solRiche et bien drainé
pH du solAcide à neutre

Bougainvillier en Pot : Le plus polyvalent

Le plus populaire
Bougainvillier en pot

Les plus :

  • Pour les jardins à climat froid
  • Floraison généreuse

Les moins :

  • À rentrer dans un local en hiver (si placé sous un climat froid)
  • Croissance réduite par la taille du pot

Vous avez un jardin dans une zone soumise au gel, ou vous ne possédez qu’un simple balcon ou une cour ? Vous pouvez toujours profiter d’une bougainvillée.

Pour cela, deux impératifs :

  • Choisir une variété adaptée à la culture en potée
  • Nourrir et arroser suffisamment votre plante

Partez sur des variétés naines ou à petit développement, comme les bougainvilliers de la série Bambino, ceux dont le nom contient les mots « Dwarf » ou « Mini », ou encore l’espèce Bougainvillea glabra, un bougainvillée arbustif et plus petit que spectabilis.

Ensuite, soignez la plantation de votre bougainvillée (voir la question « Quel terreau pour mon Bougainvillier ? »). Installez-le au soleil, dans une potée large (5 l et 30 cm de diamètre au minimum), et conduisez-le sur un treillis. Arrosez une à deux fois par semaine en été, doublonnez avec de l’engrais liquide une fois par mois et enlevez les bractées sèches.

En hiver, les jardiniers du nord de la Loire devront rentrer leur potée dans un local frais mais très lumineux (4 h de soleil au minimum). Certaines variétés comme « Flame » acceptent même de rester en intérieur (donc dans une atmosphère plus chaude que dans la véranda), mais derrière une baie vitrée.

Bougainviller de Mèze : Résistant au froid

Bougainvillier de Mèze

Les plus :

  • Le plus résistant au froid
  • Belle couleur violette

Les moins :

  • Une seule teinte (violet)
  • Pas toujours simple à trouver

Le Bougainvillea spectoglabra ‘Violet de Mèze’ est un OVNI dans le monde des bougainvilliers. Contrairement à ses frileux cousins, il pourra supporter des températures descendant jusqu’à -8°C (voire moins ponctuellement). Une aubaine pour ceux qui rêvent de Bougainvillée mais ne vivent pas dans le midi de la France !

Ne soyez cependant pas trop confiant : une couche de paillage et un léger voile d’hivernage protègeront efficacement votre jeune bougainvillée pendant deux ou trois ans. Ainsi elle se renforcera suffisamment pour former un tronc et supporter sans broncher les températures négatives.

Le bougainvillier de Mèze et sa belle floraison violette atteindront ainsi 3,5 à 5 m (et autant en largeur si vous le conduisez sur un support avec un fil de fer). L’arrosage sera à prévoir la première année, ensuite il saura se débrouiller sans vous.

Bougainvillier Blanc : L’élégance au détour du jardin

Bougainvillier Blanc

Les plus :

  • Teinte originale
  • Illumine un jardin ou une terrasse

Les moins :

  • Couleur pouvant être abimée par la pluie
  • Sujet aux attaques de cochenilles

Le saviez-vous ? Ce que nous admirons chez les bougainvilliers n’est pas à proprement parler une fleur, mais une bractée. La vraie fleur se cache au centre et se compose d’un petit appendice au centre de ces bractées placées au bout des rameaux.

Dans le cas du Bougainvillée blanc, ces grandes panicules blanc pur font toujours un grand effet sur les murs et les escaliers en compagnie de Plumbago ou de Solanum jasminoides (bleu pâle). Vous pouvez aussi le combiner avec d’autres teintes de bougainvillier, pour un effet des plus spectaculaires.

Bougainvillier Rouge : Coloris classique et flamboyant

Bougainvillier Rouge

Les plus :

  • Couleur classique
  • Plant vigoureux

Les moins :

  • Variétés pas toujours bien identifiées
  • Peut pâlir si trop arrosé

Recouvrir un mur orienté au Sud un peu moche ? Un escalier d’entrée extérieur morne ? Une terrasse (trop) bien exposée ? Craquez pour le bougainvillier rouge ! Très florifère et vigoureux, cet arbuste sarmenteux va sauver votre jardin de la monotonie.

Grâce à sa couleur flashy, il illumine facilement un crépi ou un revêtement. En plus, comme il est sarmenteux, il évitera à vos murs d’être abimé par des ventouses (comme pour le lierre).

Pour bien choisir votre bougainvillier rouge, fiez-vous à la qualité de votre jardinerie ou de votre pépiniériste. En effet, tous ne signalent pas les noms des variétés et vous risquez alors de vous retrouver avec la couleur que vous ne souhaitiez pas.

Sinon, citons les variétés ‘San Diego Rouge’, ‘Tomato’ ou ‘Rubra Glabra’. Prenez garde à ne pas trop l’arroser : sa couleur a tendance à s’estomper.

Astuces plantation

Comment planter le bougainvillée ?

Le bougainvillée demande un sol relativement frais et profond, une terre légèrement acide mais très drainante : tout excès d’humidité corrompt ses racines. Il appréciera en outre d’être au soleil. Vous lui ouvrirez un trou de plantation de belle dimension et enrichirez le tout d’une bonne poigné de compost ou de corne broyée. Un apport de terre de bruyère peut lui être profitable.

Palissez-le ensuite pour ne pas qu’il s’affaisse, s’il est sarmenteux.

Comment entretenir le bougainvillier ?

L’arrosage sera plus attentif les premières années pour bien enraciner votre bougainvillée. Pour les bougainvillées en pot rentrées en hiver, observez une période de « dormance » en suspendant les arrosages : attendez que le terreau (comme celui-là) soit bien sec entre deux apports. C’est aussi à ce moment-là que son feuillage tombe, ne vous inquiétez pas.

Bougainvillier de Mèze qui grimpe sur une maison

Ainsi, il pourra repartir avec vigueur dès le retour du printemps. Aidez-le avec un apport d’engrais (comme celui-ci).

La taille n’interviendra pas trop en amont, car le bougainvillée fleurit sur les rameaux de l’année. Vous risquez donc de pénaliser votre floraison si vous raccourcissez les rameaux trop tôt. Si besoin, concentrez-vous sur les rameaux secondaires, mais plutôt après avril.

Attention, les bougainvilliers en pot sont sujets aux attaques de cochenilles et araignées rouges.

Le Bougainvillier en détail

Le bougainvillier, originaire d’Amérique du Sud, est un arbuste frileux de la famille des nyctaginacées (qui comprend aussi les belles-de-nuit). Son feuillage est caduc ou semi-caduc selon les zones où il pousse : si le temps est frais, il aura tendance à tomber.

Fleurs de Bougainvillier violet

Un arbuste aux fleurs incroyables

Les feuilles de 3 à 5 cm de long sont ovales, et cohabitent souvent avec des épines. Attention donc si vous avez des enfants ou des animaux domestiques. Le bougainvillier fleurit entre mai et septembre, mais ce sont les bractées qui entourent les fleurs qui nous intéressent.

Elles peuvent être simples ou doubles, et leurs couleurs vibrantes s’étalent du blanc au rouge, en passant par l’orange, le jaune et le violet. Sous les tropiques, le bougainvillée attire les colibris, qui réagissent aux stimuli visuels et non olfactifs : cela explique les couleurs éclatantes, mais aussi le manque d’odeur du bougainvillée. Sous nos latitudes, il attirera les papillons.

Bien choisir le bougainvillier

Il existe des centaines de variétés de Bougainvillées, au point que les choisir peut relever du casse-tête. Retenez cependant trois genres principaux :

  • Bougainvillea glabra (ou Sanderiana), un arbuste épineux qui peut atteindre 2 m de haut
  • Bougainvillea spectabilis : le sarmenteux très vigoureux, le plus classique
  • Bougainvillea specto-glabra : le Bougainvillier de Mèze

Ensuite, laissez-vous orienter par notre guide d’achat pour découvrir les meilleurs prix !

FAQ - Plantation et achat d'un Bougainvillier

Où mettre un Bougainvillier ?

Un bougainvillier se place en pleine terre au soleil ou le long d’un mur bien exposé. En pot, sortez-le en été rentrez-le en hiver dans une véranda.

Quelle température supporte le Bougainvillier ?

Le bougainvillier n’est pas rustique, mais l’espèce de Mèze peut supporter des températures jusqu’à -8°C.

Quand tailler un Bougainvillier ?

Taillez la bougainvillée au printemps-été pour rééquilibrer la ramure et si elle est trop encombrante. Vous pouvez aussi couper les branches défleuries.

Quand acheter un Bougainvillier ?

Un bougainvillier d’intérieur peut s’acheter toute l’année. Pour l’extérieur, achetez plutôt au printemps et été pour profiter de ses inflorescences.

Quand planter un Bougainvillier ?

La plantation d’un bougainvillier s’effectue au printemps afin qu’il puisse grandir tranquillement ensuite.

Quel terreau pour un Bougainvillier ?

Offrez à votre bougainvillier en pot un mélange égal de terre (de préférence de bruyère), terreau plante fleurie bien drainant et sable de rivière ou pouzzolane.

Quelle terre pour le Bougainvillier ?

En pleine terre, apportez à votre bougainvillier de la terre de jardin (si besoin terre de bruyère) + corne broyée + éléments drainants (sable, pouzzolane) en fond, car il craint l’humidité stagnante.

Peut-on bouturer un Bougainvillier dans l'eau ?

Le bouturage du Bougainvillea dans l’eau n’est pas conseillé, les racines produites sont trop faibles. Préférez un repiquage de la bouture dans un godet rempli de substrat spécial bouture bien drainant.