Kiwi, kiwitier, actinidier ou groseille de chine
 Les noms pullulent pour qualifier le fruitier qui donne ce petit fruit bourrĂ© de vitamine C ! Nous vous aidons dans votre choix de la meilleure variĂ©tĂ© (Hayward, Jenny, Autofertile
) et au prix le plus juste : lisez notre guide d’achat en ligne et plantation !

Une fois chez vous, en pot ou plus gĂ©nĂ©ralement en pleine terre, l'Actinidia chinensis (son nom latin) prospĂšrera sur un mur ou une pergola : nous vous donnons les astuces pour bien le planter et s’en occuper dans nos rubriques jardinage.

Nos meilleurs ventes en ligne

Fiche de la plante

Nom botaniqueActinidia chinensis ou deliciosa
Type de planteLiane fruitiĂšre
FruitKiwi đŸ„
Date de récolteAutomne
Rusticité-15°C
Taille adulte4 m de haut, 6 m de large
Exposition au soleilEnsoleillé
Besoin en eauImportant
Type de solFrais et bien drainé
pH du solNeutre, non calcaire

Kiwi Autofertile : Gain de place assuré

Le plus populaire
Un Kiwi qui pend d'un arbre

Les plus :

  • Pas besoin de planter plusieurs pieds
  • De nombreuses variĂ©tĂ©s disponibles

Les moins :

  • RĂ©colte moins abondante
  • Fruits plus petits

Le kiwi (Actinidia deliciosa ou A. chinensis) a la particularitĂ© d’ĂȘtre dioĂŻque : certains plants sont mĂąles et d’autres femelles. Cela impose donc, pour qui veut des kiwis chez lui, de planter les deux genres. Or, il a Ă©tĂ© mis au point des kiwis autofertiles, qui se pollinisent eux-mĂȘmes.

En ne plantant qu’une seule liane, vous gagnez ainsi de la place : pratique quand on sait que les kiwis peuvent allĂšgrement dĂ©passer les 3 m de haut et s’étendre sur un mur entier.

Choisissez attentivement votre variĂ©tĂ© de kiwi autofertile : citons ‘Solo’ et ‘Solissimo’ mais aussi ‘Jenny’ (voir plus bas). En gĂ©nĂ©ral, la rĂ©colte est moins gĂ©nĂ©reuse et les fruits plus petits, mais quel bonheur de pouvoir manger ses propres kiwis, mĂȘme dans un espace restreint !

Kiwi Jaune Autofertile : Doux et sucré, le Golden Kiwi

Kiwi Jaune dans une main

Les plus :

  • Une couleur peps
  • Un goĂ»t plus sucrĂ©

Les moins :

  • À planter avec un mĂąle
  • Peut ĂȘtre compliquĂ© Ă  trouver

En vogue depuis quelques annĂ©es, le kiwi jaune a conquis les palais grĂące Ă  son goĂ»t plus doux que le kiwi normal. Il arbore Ă©galement une peau dĂ©pourvue du duvet qui vaut au kiwi son surnom de « kiwi souris » chez certains. Certains afficionados recommandent mĂȘme de manger le Golden Kiwi sans la peau.

Avant de pouvoir dĂ©guster votre production, prenez le temps de bien choisir votre variĂ©tĂ© : en effet, les kiwis jaunes femelles vont demander un mariage bien spĂ©cifique pour pouvoir fructifier. On leur adjoint ainsi en gĂ©nĂ©ral la variĂ©tĂ© mĂąle ‘Golden Delight’, Ă  raison d’un mĂąle pour 3 Ă  4 kiwis jaunes femelles.

Kiwi Hayward Femelle ♀ : Le plus productif

Plusieurs Kiwis Hayward femelles découpés

Les plus :

  • VariĂ©tĂ© classique
  • Productif

Les moins :

  • À besoin d’un plant mĂąle
  • TrĂšs(trop) vigoureux

Savez-vous que le kiwi ‘Hayward’ se proclame la variĂ©tĂ© la plus cultivĂ©e au monde ? On a peu de doutes sur sa popularitĂ© quand on examine cette liane de plus prĂšs : une vigueur inĂ©galĂ©e, une productivitĂ© impressionnante et des fruits classiques, de gros calibre, Ă  la chair bien parfumĂ©e.

Le plant proposĂ© ici est un plant femelle, qu’il faudra Ă©videmment accompagner d’un alter ego mĂąle pour la pollinisation. Autre critĂšre Ă  prendre en compte : la variĂ©tĂ© ‘Hayward’ donne une liane robuste. À vous de bien la palisser et de prĂ©voir l’ombre importante qu’elle gĂ©nĂšre. Cela peut aussi ĂȘtre un argument pour un jardin en plein soleil !

Kiwi Mñle ♂ : Indispensable pollinisateur

Kiwi mĂąle avec des fleurs

Les plus :

  • Indispensable pour avoir des kiwis
  • Une liane qui fleurit

Les moins :

  • Ne donne pas de fruits
  • Moins vigoureux

A priori, le kiwi mĂąle a moins d’attraits que sa consƓur femelle : gĂ©nĂ©ralement moins robuste, il prĂ©sente une floraison blanc-jaune assez attractive (voire un peu odorante), mais Ă©phĂ©mĂšre. C’est sans compter le fait qu’il s’avĂšre indispensable pour vos futures rĂ©coltes de kiwis !

‘Atlas Tomuri’, ‘Golden Delight’ ou ‘Sorelli’ figurent parmi les variĂ©tĂ©s mĂąles les plus connues, mais vous pouvez aussi opter pour l’espĂšce Actinidia chinensis de base, elle fait trĂšs bien le travail. Dans l’idĂ©al, placer un mĂąle au milieu de 3-4 kiwis femelles, elles protĂšgeront aussi cette liane plus fragile d’éventuels coups de frais.

Kiwi Jenny ♀ : Autofertile gourmand

Un Kiwi qui pend d'un arbre

Les plus :

  • Autofertile
  • Productif

Les moins :

  • Petits fruits
  • Apporter beaucoup de fumure

Dans la famille des kiwis autofertiles, Jenny est une valeur sûre. On apprécie ses fruits juteux, acidulés, à la chair verte : leur goût délicat compense amplement leur petite taille. La récolte sera aussi trÚs généreuse : un bon point !

Étant autofertile, Jenny pourra se destiner aux petits jardins à la recherche d’un fruitier gain de place : il ne vous reste qu’à le conduire sur une pergola ou un mur.

Une fois bien implantĂ©, le kiwi ‘Jenny’ apprĂ©ciera des apports d’engrais rĂ©guliers Ă  la belle saison : elle pourra ainsi fructifier abondamment.

Guide plantation

Comment bien planter un kiwi

PrĂ©voir en amont la place pour tous les plants de kiwi mĂąle et femelle s’il n’est pas autofertile : un espacement de 3 m entre chaque plante est requis. Choisissez un emplacement ensoleillĂ© ou Ă  mi-ombre (il ne doit pas ĂȘtre trop chaud dans le sud). Abritez-le du vent.

Kiwi dans assiette

Pour un enracinement optimal, choisissez une terre fraßche, non calcaire, bien drainée. Creusez un beau trou de plantation et placez votre kiwi le long de son support. Ajoutez du compost et paillez bien au pied.

Attention, le kiwi ne s’accroche pas naturellement Ă  son support : c’est Ă  vous de la conduire sur le treillage ou le long de la pergola. Ne sous-estimez pas le poids de votre Actinidia et optez plutĂŽt pour des supports mĂ©tal que bois.

L’entretien du kiwi

Un kiwi va mettre un certain temps Ă  s’établir : comptez 3 Ă  5 ans avant de voir vos futures rĂ©coltes sur l’arbre.

Plusieurs kiwi coupés

La vigueur de la liane de kiwi vous imposera une taille annuelle. Mais rassurez-vous, elle n’est pas trĂšs difficile. L’idĂ©e est de s’y prendre en fin d’hiver, lorsque les gelĂ©es sont Ă©cartĂ©es, mais que les feuilles ne sont pas de retour : vous aurez ainsi une bonne vue sur la structure de votre actinidia.

Dégagez la branche principale (qui sert de « tronc ») et raccourcissez les branches secondaires ayant porté des fruits. Pour les reconnaßtre, petite astuce : cueillez les kiwis en automne sans leur pédoncule, vous repÚrerez ainsi mieux ces branches.

Si vous le souhaitez, une taille en vert peut s’effectuer dans le courant de l’étĂ©. Elle permet de contenir la croissance du kiwi, ou d’éclaircir la future rĂ©colte.

Une fois récoltés, vos kiwis peuvent facilement se garder plusieurs semaines, voire plus dans un local réfrigéré.

La kiwi en détail

Dans la famille des actinidiacées, le kiwi (Actinidia chinensis) partage la vedette avec le kiwai (plus petit et à la peau lisse, trÚs rustique) et la liane décorative tricolore Actinida kolomikta.

Actinidia deliciosa se prĂ©sente comme une grande liane aux feuilles en forme de cƓur, lĂ©gĂšrement duveteuses.

Plusieurs kiwis en tas

AprĂšs une floraison en mai, les plants femelles produisent une fructification importante : aprĂšs 5 ans, les premiĂšres rĂ©coltes peuvent atteindre 20 kg et monter jusqu’à 100 kg pour un plant bien Ă©tabli.

Rustique mais attention

Attention, si le kiwi est rustique jusqu’à -15°C, il craint les gelĂ©es tardives qui endommagent sa floraison de mai, et compromettent la rĂ©colte.

Si vous vous trouvez dans une zone aux longs hivers, n’oubliez pas de bien pailler au pied votre kiwi et surtout de le protĂ©ger avec un voile. La plantation le long d’un mur bien exposĂ© vous Ă©pargnera Ă©galement la peur du coup de froid.

Un kiwi bien enracinĂ© Ă©tant plus Ă  mĂȘme de rĂ©sister, nous vous recommandons de bien soigner la plantation de votre Actinidia.

FAQ - Plantation et achat d'un Kiwi

Quand planter un Kiwi ?

Plantez le kiwi en automne pour les zones du midi, ou au printemps pour le reste de la France : ainsi l’Actinidia profitera de la montĂ©e de sĂšve pour bien s’implanter.

OĂč planter un Kiwi dans le jardin ?

La plantation de kiwi s’effectue dans un emplacement ensoleillĂ©, le long d’un support : mur, treillage acier, pergola ou arche. Pensez Ă  bien renforcer les fixations.

Quand récolter les Kiwis ?

Les kiwis se récoltent en automne. On peut ensuite les conserver trÚs longtemps dans un local frais.

OĂč pousse le Kiwi ?

Le kiwi (Actinidia chinensis ou A. arguta) pousse dans une terre fraiche et bien drainée, mais avec suffisamment de soleil. Pensez à accrocher cette liane à un support solide.

Quand tailler un Kiwi ?

Le Kiwi se taille en hiver, lorsque les branches nues rendent plus simple la sélection de la branche principale et des rameaux secondaires qui ont fructifié. On peut aussi tailler en été si la liane est trop imposante.

Quand fleurit le Kiwi ?

Le kiwi mĂąle ou femelle fleurissent tous les deux dans le courant du mois de mai, des fleurs jaune pĂąle mellifĂšres.

Peut-on planter un Kiwi autofertile avec un Kiwi femelle ?

Un kiwi autofertile peut ĂȘtre plantĂ© avec un kiwi femelle, mais la pollinisation sera moins efficace qu’avec un pied mĂąle.