Vous êtes fan de jardinage et vous souhaitez planter un avocatier en pleine terre ou en pot, bac ou jardinière ? Vous demandez-vous les conditions idéales pour faire pousser un avocatier et assurer une meilleure récolte ? Nombreux sont en effet les facteurs qui peuvent assurer le bon développement d’une plantation d’arbre fruitier tel qu’un avocatier.

Parmi ces facteurs, la température joue un rôle important. De manière générale, la température pour un avocatier idéal se situe au moins à 7 °C pendant les périodes froides et au moins 19 à 20 °C au moment de la floraison. Toutefois, certaines variétés de cet arbre fruitier peuvent résister à des températures encore plus basses et d’autres à des températures extrêmes, allant jusqu’à 40 °C.

Température pour un avocatier
Avocatier Hass greffé

Quel est le climat d’origine de l’avocatier ?

L’avocatier, ou Persea americana de son nom scientifique ou également Laurus Perseus ou Persea rubigena, est une espèce d’arbre fruitier de la famille des Lauracées. Cette plante avec un feuillage persistant est originaire d’Amérique centrale et est riche en vitamines B6, C et E. Ainsi, l’avocatier est une plante qui apprécie particulièrement un climat tropical chaud. Cependant, cet arbre s’adapte parfaitement à des climats subtropicaux à hivers doux.

Le point commun entre toutes les variétés d’avocatiers est que tous supportent peu le froid. À -4 °C, les variétés mexicaines présentent des signes de dégâts. Parmi les plus sensibles, la variété Fuerté ne supporte pas une température à -2 °C et les variétés guatémaltèques sont sensibles de -1 °C à -1,5 °C.

D’un autre côté, les plantations d’avocatier apprécient un ensoleillement à mi-ombre. Quel que soit le type de sol, l’arbre est tolérant tant que le sol est drainant. Toutefois, il ne supporte pas les terres asphyxiantes. En effet, une inondation complète de 24 heures suffit à tuer ses racines. Ainsi, pour cultiver un avocatier en pot, optez pour des apports en eau réguliers pour favoriser la production de fruits.

À quelle température pousse un avocatier en extérieur ?

Pour assurer sa bonne croissance, la température idéale pour l’avocatier se situe en moyenne entre 12,8 °C et 28,3 °C toute l’année avec un optimum à 25 °C pour les mois les plus chauds et 15 °C pendant les périodes les plus froides.

En tant qu’arbre fruitier subtropical, l’avocatier ne fait pas bon ménage avec le froid. Pensez ainsi à protéger votre plantation, notamment les jeunes plants des températures extrêmement basses, surtout du gel en hiver

Si vous optez pour une plantation en plein soleil en extérieur, favorisez les variétés les plus rustiques puisque celles-ci sont les plus résistantes au froid. En effet, toutes les variétés ne sont pas faites pour des températures basses. Par exemple, la variété Fuerté peut résister à une température jusqu’à -3 °C. Il s’agit du résultat d’un croisement entre une variété mexicaine et guatémaltèque.

Il est à noter que pour faire germer un noyau d’avocat et obtenir un jeune plant d’avocatier par semis, vous pouvez soit utiliser un pot ou favoriser la germination en utilisant un verre d’eau et des allumettes ou des cure-dents pour faciliter le développement de son système racinaire. Vous pouvez également opter pour un avocatier planté en pleine terre.

Quelle est la température idéale pour un avocatier en pot ?

Pour assurer la bonne pousse et la bonne croissance d’un avocatier, il est préférable de le cultiver en pot. En moyenne, la température pour un avocatier en pot doit se situer autour de 18 °C à 20 °C toute l’année et ne doit pas descendre en dessous de 4 °C.

Le fait de mettre en pot un avocatier est un choix judicieux si vous résidez dans une région où il gèle l’hiver, particulièrement si la période glaciale dure longtemps. Comme vous le savez déjà, un avocatier aime la chaleur. Ainsi, que ce soit en pot ou en pleine terre, choisissez le début du printemps pour le planter. Pourquoi ? Pendant cette période, le temps est beau et la chaleur est au rendez-vous.

Cela maximise ainsi ses chances de bien se développer et le laisse du temps avant l’arrivée du prochain hiver. Toutefois, si l’hiver dans votre région se fait doux, vous pouvez planter votre avocatier à l’automne.

Pour une plantation en pot, assurez-vous que ce dernier dispose d’un système d’évacuation d’eau. Dans le cas contraire, faites vous-même des trous dans le petit pot. Placez ensuite au fond du pot des billes d’argile pour permettre un drainage facile. Remplissez par la suite votre pot avec du terreau horticole riche en substrat ou du compost pour donner à votre plantation les nutriments dont elle a besoin.

Enfin, il ne vous reste plus qu’à installer votre avocatier et d’arroser régulièrement. Vaporisez également son feuillage de temps à autre pour obtenir des feuilles plus belles, plus vertes et plus brillantes. Pour entretenir une culture d’avocatier, opter pour un rempotage tous les 2 ou 3 ans afin que la plate se développe.

Quelle est la température minimale pour faire pousser un avocatier ?

Bien que les variétés d’avocatier des pays froids poussent bien en climat tropical humide, celles-ci ne peuvent pas produire sous ces conditions. D’un autre côté, les variétés adaptées au climat tropical humide seront dévastées par le froid. Pour faire pousser un avocatier la température idéale est de 25 °C en moyenne pendant les mois chauds et 15 °C pendant les mois froids.

En ce qui concerne la température minimale pour l’avocatier, il n’y a pas de valeur exacte. En effet, l’effet du froid varie en fonction de l’âge de l’arbre, de sa vigueur, du stade végétatif, de son état sanitaire ainsi que de la durée des basses températures et la rapidité du passage des températures positives aux températures négatives. Toutefois, il existe des indications de température critique pour les variétés d’avocatier : -5 à 7 °C pour les variétés mexicaines, -2 à -4 °C pour les variétés guatémaltèques, 0 à -2 °C pour les variétés antillaises.

Est-ce que l’avocatier supporte le gel ?

De manière générale, les jeunes pousses issues de la croissance de l’année ne supportent pas et risquent d’être abîmées par le gel à partir de -2 °C. Toutefois, cette basse température ne représente pas de danger particulier pour l’arbre.

Certaines variétés d’avocatier peuvent également résister au gel jusqu’à -7 ou -8 °C pendant de courte durée à condition qu’elles soient protégées du vent. Par contre, les espèces dites antillaises, particulièrement sensibles au froid, ne supportent pas des températures en dessous de +5 °C.

Quelle est la température maximale acceptée par l’avocatier ?

Bien qu’une température basse ne fasse pas bon ménage avec un avocatier, une température trop élevée et prolongée n’est pas non plus conseillée lors de la culture de ces arbres fruitiers. La température maximale pour un avocatier ne doit pas dépasser les 36 °C.

Au-delà de cette température, l’arbre pourra subir des effets négatifs sur le feuillage, sur la fécondation, ainsi que sur la nouaison. Les vents chauds et secs ne font pas non plus bon ménage avec un avocatier puisque cela risque de faire avorter les fleurs et faire tomber les jeunes fruits. À une température au-delà de 45 °C, la chair de ces fruits tropicaux est altérée par la chaleur.