Qui n’a jamais rêvé de cultiver son propre avocatier ? Entre la possibilité de consommer des fruits sains et bio, de faire des économies non négligeables lors des courses, le plaisir d’entretenir et de récolter ses produits. Il faut dire que les avantages sont multiples. Mais voilà, lorsque l’on n’a pas de jardin ou de grand terrain, il n’est pas toujours évident de faire pousser un arbre fruitier chez soi et encore moins d’espérer faire une bonne récolte. Alors, peut-on réellement faire pousser un avocatier en appartement ? Quelles sont les démarches à suivre ? Comment entretenir la plante d’intérieur ? Nos réponses dans les lignes qui suivent.

Avocatier en appartement
Avocatier en appartement

Peut-on avoir un avocatier en appartement ?

Originaire des régions subtropicales de l’Amérique Centrale, du Guatemala, mais aussi des Antilles, l’avocatier est un arbre fruitier à feuillage persistant particulièrement friand de chaleur et de lumière. À végétation vivace, cette plante se plaît dans les terres chaudes suffisamment humides et sans trop d’excès. Dans son environnement naturel, l’avocatier peut atteindre plusieurs mètres. Mais savez-vous que cet arbre fruitier dont les avocats gourmands et onctueux à souhait nous régalent est aussi une élégante plante d’intérieur ? 

En effet, si faire pousser un arbre fruitier en intérieur demande énormément de temps et d’effort, cultiver un avocatier en appartement est non seulement une expérience particulièrement ludique, mais également très facile. De fait, contrairement aux idées reçues, cette ravissante plante aux feuillages lancéolés, vert vif et brillants trouve aisément sa place dans nos maisons dès lors qu’on lui offre de bonnes conditions. Ce qui en fait une excellente plante d’intérieur. 

Bien sûr, l’idée n’est pas de vous faire atteindre l’autosuffisance alimentaire, mais plutôt de permettre de prendre au jeu du jardinage directement chez vous. Et cela, quel que soit l’espace. De plus, votre arbre fruitier peut facilement s’intégrer à votre décoration intérieure. 

Est-ce que l’avocatier peut survivre en appartement ?

Alors que cultiver un avocatier dans son jardin en tant qu’arbre fruitier productif peut s’avérer un tantinet compliqué, faire pousser un avocatier en appartement vous permet d’obtenir une jolie petite plante d’intérieur avec de magnifiques feuilles lancéolées de 10 à 20 cm de long. 

En plus d’être extrêmement décoratif, l’avocatier en appartement a également le mérite de pousser très rapidement dans son pot pour atteindre plusieurs mètres en seulement une année. 

En revanche, certaines conditions doivent être réunies pour assurer sa survie et intégrer votre arbre fruitier d’intérieur de la meilleure manière possible. Entre autres, comme l’avocatier adore le soleil, il faut absolument simplement le placer dans un endroit bien ensoleillé et le plus lumineux possible. Si vous faites germer un avocatier en pot en appartement à partir d’une graine, veillez à le placer à proximité des fenêtres lumineuses jusqu’à ce que les racines se forment et que les premières feuilles apparaissent. 

L’humidité et la température sont aussi des éléments à ne surtout pas négliger. Pour ce faire, la cuisine peut-être un espace très intéressant pour cultiver un avocatier en appartement. De fait, il s’agit souvent d’une pièce bien lumineuse avec de la lumière directe, bien chauffée et plutôt humide. Le salon est aussi une excellente option s’il reçoit de la lumière naturelle et que la pièce est chauffée entre 18 et 22°C environ. 

Enfin, si votre salle de bain dispose d’une fenêtre bien exposée, c’est aussi un espace de culture très intéressant. L’humidité de cette pièce va favoriser le développement de votre plante d’intérieur.

Si vous avez la chance d’avoir un espace extérieur comme un balcon ou une terrasse, suivant les saisons, vous pouvez sortir votre avocatier en appartement à l’extérieur. À condition bien sûr que le vent ne souffle pas trop fort. Il est notamment conseillé de le sortir entre mai et septembre quand tout risque de gel est écarté. 

À noter que toutes les parties de l’avocat sont toxiques pour les animaux

Comment empêcher un avocatier de grandir ?

Après sa mise en pot, le jeune avocatier d’appartement à tendance à s’agrandir démesurément et sa tige à se développer sans se ramifier. Il faut alors provoquer artificiellement l’apparition de rameaux latéraux si vous souhaitez obtenir une plante touffue et très décorative.

Tout d’abord, pour éviter que votre plante d’intérieur ne pousse en hauteur, il faudra le pincer. Cette démarche consiste à couper le haut de la tige principale une fois qu’elle a bien développé ses premières feuilles. Cela va favoriser le développement de nouvelles ramifications à sa base.

Ensuite, il faudra tailler la tige de manière régulière avec un sécateur pour favoriser le développement des bourgeons et provoquer de nouvelles ramifications. Il ne faudra pas attendre que ces rameaux soient trop longs si vous souhaitez obtenir une plante bien trapue.

Quel arrosage pour un jeune avocatier en appartement ?

L’arrosage d’un jeune avocatier en appartement sera différent de celui d’un avocatier en extérieur. Comme la plante d’intérieur ne peut pas bénéficier des eaux de pluie, il faudra s’assurer qu’elle ne soit jamais détrempée. Surtout au début de la vie de l’avocatier lorsque le terreau doit être maintenu constamment humide. L’arrosage est donc important, mais ne doit jamais se faire à l’excès. Cela peut provoquer le jaunissement des feuilles. Tandis qu’un manque d’eau peut les faire brunir. Pour conserver le vert profond des feuilles de votre avocatier d’appartement, il faudra trouver le juste milieu. 

De manière générale, il faut arroser la plante tous les 2 à 3 jours et seulement lorsque la terre sèche. Au fur et à mesure de son développement, vous pourrez espacer les arrosages et laisser sa motte sécher. 

Par contre, vous pouvez maintenir un bon taux d’hygrométrie des feuillages à l’aide d’un brumisateur.

En appartement, comment avoir des fruits ?

De manière générale, il est peu probable que votre avocatier d’appartement puisse porter des fruits. De fait, les plantes d’intérieur ont souvent besoin de nuits fraîches pour forcer la floraison et la fructification. D’autant plus que l’arbre fruitier pourrait prendre une bonne dizaine d’années avant d’arriver au stade de la fructification. D’ailleurs, même si vous arrivez à obtenir des fruits, ne vous attendez à avoir les mêmes avocats que vous pouvez voir dans le commerce. Leur goût pourrait ne pas être aussi gourmand et savoureux. 

Néanmoins, avec beaucoup de patience et beaucoup de soins, il est possible d’avoir une petite récolte d’avocats. Pour cela, l’arbre fruitier doit être planté dans un sol neutre, riche et bien drainé. Il faudra également s’assurer que l’atmosphère dans laquelle il se développe soit toujours humide et chaude. 

Quelle est la température minimum pour un avocatier en appartement ?

La température minimale pour un avocatier d’appartement ne doit pas descendre au-dessous de 7°C.