L'arbre le citronnier tient une place particulièrement importante dans la grande famille des agrumes. Son fruit, le citron, de forme ovale et à la saveur acide est l’agrume le plus cultivé en France. Il dispose non seulement de nombreuses vertus nutritives et gustatives, mais il est aussi très décoratif avec sa floraison blanche, odorante et enfin son feuillage persistant.

Dans cet article, découvrez comment planter un citronnier en pot et en pleine terre.

Planter un citronnier en pot

Contrairement à ce que l’on peut penser, cultiver un citronnier est tout à fait possible dans des régions moins chaudes et même dans les endroits où les hivers sont froids. Dans ce cas, la meilleure manière est de le mettre en pot.

Une fois l'arbre acheté il vous sera alors plus facile de le rentrer et de le mettre à l’abri pendant la période hivernale. Pour vous aider, voici quelques astuces et conseils concoctés rien que pour vous.

Choisir son pot

Pour réussir la culture de votre citronnier en pot, nous vous conseillons de commencer par choisir un pot assez grand et assez profond. Les racines du citronnier pourront alors bien se développer et la terre en question les protègera du froid.

Assurez-vous aussi que le fond de votre pot est percé, les racines du citronnier détestent quand la terre reste toujours humide.

Choisir la terre

Pour de bons résultats, nous vous conseillons d’utiliser un terreau (comme celui-là) spécial agrumes. Mais vous pouvez aussi opter pour un mélange de terre de jardin et de sable. Dans ce cas, il est préférable d’y ajouter un fertilisant naturel pour arbres fruitiers.

Votre citronnier pourra alors de nourrir naturellement en fonction de ses besoins.

Les étapes pour le planter en pot

Maintenant que vous avez votre pot et votre terre, voici quelques étapes à suivre pour bien planter votre citronnier :

  1. Dans le fond de votre pot, posez une couche de drainage. Vous pouvez soit utiliser une couche de billes d’argiles (comme celles-là), soit une bonne couche de gravier.
  2. Avant de déposer du terreau, placez un feutre de géotextile à la surface de vos billes ou de votre gravier. Cela a pour rôle d’empêcher la terre de se mélanger avec le drainage.
  3. Prenez la motte du citronnier et trempez là dans un grand volume d’eau. Vous verrez plusieurs bulles d’air et lorsqu’elles se font plus rares, sortez votre motte et laissez la s’égoutter. Vous venez de réhydrater les racines et par la même occasion, vous avez chassé l’air dans votre motte. Ce sont des conditions à respecter si vous voulez assurer une meilleure reprise de votre plante.
  4. Ensuite, placez votre motte dans votre pot et complétez le tout avec votre terreau et le mélange de terre de jardin et de sable que vous avez préparés.
  5. Enfin, avant d’arroser généreusement, n’oubliez pas de bien tasser le tout.

Conseils sur l'exposition du pot

Il est conseillé d’exposer votre citronnier en plein soleil et à l’abri du vent. Vous pouvez par exemple le mettre contre un mur orienté plein sud. Votre plante sera non seulement au chaud, mais il sera aussi protégé des vents violents qui risquent d’assécher le sol et de déshydrater votre plante.

Il faut aussi noter que les vents violents peuvent déchirer les feuilles et abîmer les fruits.

Entretient de l'arbre en pot

Comme vous avez choisi de planter votre citronnier en pot, il vous faudra alors contenir sa croissance. Pour cela, nous vous conseillons de prendre l’habitude de tailler votre citronnier en raccourcissant les nouvelles pousses à la moitié de leur longueur. Vous aurez alors un beau citronnier compact.

L’arrosage constitue aussi une étape importante. En été, la terre s’assèche vite, n’hésitez donc pas à arroser. Par contre en hiver, faites-le avec parcimonie. À part cela, n’oubliez pas de faire rentrer votre citronnier sous une serre chauffée ou dans votre véranda lorsque la température avoisine les 0 °C.

Évitez, toutefois, de la placer dans une pièce chauffée à 20 °C. La plante préfère une pièce à la fois fraîche et lumineuse.

Maintenant que vous savez comment planter un citronnier en pot, découvrez comment procéder si vous préférez la planter en terre.

Planter un citronnier en terre

Le citronnier est une plante qui apprécie particulièrement une exposition chaude, très ensoleillée, mais à l’abri du vent. Si vous souhaitez donc planter votre citronnier en terre, vous devez tenir compte de ses trois critères. Pour vous aider, voici quelques conseils à appliquer.

La bonne période pour le planter

Comme le citronnier est une plante qui aime la chaleur, il est alors préférable de choisir la bonne période pour planter cet agrume, nous recommandons le printemps. Durant cette période, le risque de gèle n’est plus à craindre.

Toutefois, lors des premières années, nous vous conseillons de rester vigilant et de vous assurer que le sol au pied de votre arbre ne s’assèche pas en été.

L'emplacement idéal

Cultivé en pleine terre, principalement dans les régions méditerranéennes, le citronnier apprécie particulièrement un endroit bien exposé au soleil, chaud et à l’abri du vent. C’est aussi une plante qui apprécie les terres légères, riches, souples et bien drainées.

Nous vous conseillons alors d’éviter les sols calcaires.

Les étapes pour le planter en pleine terre

Pour la réussite de votre projet, voici quelques étapes que vous pouvez suivre.

  • Après avoir choisi l’emplacement de votre citronnier, commencez par creuser un trou 80 cm de côté et de profondeur.
  • Tout au fond de votre trou, placez une bonne couche d’engrais (comme celui-ci) spécial agrume.
  • Tout comme pour une plantation en pot, prenez votre motte et immergez là dans un grand seau d’eau. Si vous avez de l’eau de pluie, cela constitue la meilleure moyen pour hydrater votre motte.
  • Lorsque votre motte est bien imbibée, laissez-la bien s’égoutter.
  • Placez-la ensuite au centre de votre trou et n’oubliez pas de combler complètement les vides avec la terre de jardin.
  • Enfin, n’oubliez pas de tasser le tout avant de couronner le tout avec un bon arrosage.

L'entretient en pleine terre

Pour un citronnier en bonne santé, nous vous conseillons de la fertiliser tout au long de sa croissance tous les 2 ou 3 mois. Pour cela, vous pouvez intégrer du compost bien mature, ou un fertilisant spécial agrume au pied de votre arbre.

Vous pouvez alors commencer par :

  1. Griffer le sol tout en faisant attention à ne pas abîmer les racines
  2. Ensuite, étalez une bonne couche de compost au pied de votre arbre
  3. Puis, munis de votre griffe, mélangez la terre du jardin au compost
  4. En cas de besoin, n’hésitez pas à arroser très légèrement.

À part la fertilisation, il est aussi important de tailler votre citronnier. Cela ne peut être effectué qu’en dehors des risques de gelées et aussi avant la floraison. C’est d’ailleurs une règle d’or qui s’applique à tous les agrumes. Mais si nous regardons le cas des citronniers, c’est un arbre qui peut fleurir plusieurs fois par an.

Vous pouvez alors le tailler même si les fleurs sont déjà apparues. En général, vous pouvez commencer la taille de votre arbre vers le mois de février et le mois de mars.

Donc, pour garder des dimensions stables en hauteur, nous vous conseillons de privilégier une taille plus ou moins équilibrée des rameaux intérieurs et extérieurs de l’arbre. L’air va alors pouvoir circuler librement.

Conclusion

Pour conclure, vous savez maintenant comment planter un citronnier en pot et en terre. Vous avez aussi des notions par rapport à son entretien notamment en hiver, une période particulièrement délicate pour cet arbre.

Vous pouvez alors prendre soin de votre beau citronnier et il vous le rendra en vous offrant de beaux fruits et une belle plante décorative aux fleurs parfumées.