Qui dit qu’il est impossible de cultiver et de faire fructifier un avocatier en Bretagne ? La culture de l’avocatier en Bretagne se fait surtout en intérieur. En effet, ces arbres fruitiers ont besoin de beaucoup de soleil et détestent le gel. En tout cas, faire cultiver l’avocat est facile. 

avocatier en bretagne
Bretagne

Quelles sont les origines de l’avocatier ? 

L’avocatier est originaire du Mexique et présent dans les forêts humides. Il existe en trois types géographiques, dont l’avocatier mexicain, l’avocatier du Guatemala, et l’avocat antillais. L’avocatier a du mal à s’adapter au froid et déteste le gel.

Ainsi, pendant l’hiver, il faudra continuer la plantation en intérieur. Pour ce faire, vous devez donc disposer d’une petite véranda, le cas échéant d’un jardin d’hiver. Pour fructifier, l’avocatier doit faire l’objet d’une pollinisation. Il faut savoir que la floraison de l’arbuste s’effectue à deux reprises.

La première intervient en tant que femelle tandis que la seconde, en tant que mâle. Bien que la plante soit capable de procéder seule à la pollinisation, il est toujours préférable d’avoir plusieurs plants pour une meilleure pollinisation.

Comme les bananes, les avocats sont des fruits climactériques. Cela signifie que le fruit grossit sur l’arbuste, mais ne mûrit que lorsqu’il est cueilli. Un avocat dur est donc signe de fraicheur.

Est-ce que l’avocatier peut pousser en extérieur en Bretagne ?

Pour faire pousser un avocat en extérieur, il faut avoir un climat en hiver doux. La culture de l’avocatier en pleine terre n’est donc possible que dans les régions tropicales ou méditerranéennes. Elle n’est pas très viable pour les jardiniers européens.

En ce qui concerne la Bretagne, la température moyenne se situe entre 20 à 25°C en été, et descend en dessous de zéro pendant l’hiver. Le pays accueille entre 10 à 30 jours de gel par an, ce qui ne convient pas à l’avocatier. Faire pousser un avocatier en Bretagne en extérieur a donc une faible chance de réussir. 

La culture de l’avocatier en extérieur 

L’avocat est une catégorie de fruit très facile à faire germer. La culture de l’arbre d’origine tropicale relève d’une réelle partie de plaisir bien qu’il faille attendre quelque temps avant d’avoir les premiers fruits. En France, l’avocat du Mexique est le mieux à même de s’adapter en pleine terre.

Au cours de la plantation, l’arbre fruitier peut atteindre entre 8 à 20 mètres de hauteur et peut vivre jusqu’à 70 ans en extérieur. Les plantations d’avocatier nécessitent beaucoup d’ensoleillement. En pleine terre, les arbustes peuvent s’accommoder à plusieurs gammes de sols à condition que ceux-ci soient bien drainés. Toutefois, il faut noter que l’avocatier aime particulièrement les sols sableux ou sables argileux. 

La préparation du noyau 

Les avocats sont faciles à cultiver. La culture du plant tropical débute par la préparation des noyaux. Choisissez un noyau de bonne taille et qui n’a pas été écorché par un couteau lors de son ouverture. Privilégiez un noyau d’avocat dont vous connaissez la provenance. Le résultat ne sera pas le même dès lors que celui-ci a passé plusieurs semaines en chambre froide. Après l’avoir bien nettoyé à l’eau claire sans l’abîmer, retirez la chair restante.

Continuer en trempant le noyau dans l’eau chaude pendant une durée d’environ une petite demi-heure. À la fin de ces étapes, faire sécher en plein soleil pendant plusieurs heures. À défaut, il suffit de placer à l’air libre, dans un endroit sec, mais bien aéré pour que toute trace d’humidité disparaisse. 

Faire germer la plante 

À l’issue de la préparation, vous devez faire germer le noyau. Plantez donc trois allumettes ou cure-dents autour du noyau et placez-le dans le verre sans que celui-ci ne touche le récipient. Maintenir vers le haut la partie pointue et finir en remplissant le verre d’eau, en y faisant tremper la partie basse du noyau. Il est également possible de placer au fond du verre du coton imbibé d’eau. S’assurer de changer régulièrement l’eau.

Quelques semaines après ces processus, vous commencerez à apercevoir les racines des jeunes pousses. Lorsque celles-ci auront atteint 1 à 2 cm, placez le germe dans un grand pot que vous aurez préalablement rempli de terreau.

Arroser régulièrement pour que le terreau reste constamment humide, et ce, jusqu’à ce que les premières pousses apparaissent. Pour une culture des arbres fruitiers à l’extérieur, il n’est pas nécessaire de tailler. Cela va en effet retarder l’entrée en production. 

Puis-je planter un avocatier en intérieur en Bretagne ? 

Il est tout à fait possible de planter le plant d’avocatiers en Bretagne en intérieur. Pour ce faire, tenez compte du fait que la plante d’intérieur a besoin d’un maximum de lumière. Elle doit donc être placée de sorte à profiter du soleil pendant l’été.

De préférence, placer la plante au bord d’une fenêtre. En termes d’arrosage, vous devez arroser régulièrement, mais sans excès. Et cela vaut surtout au début de la plantation, car c’est à cette étape que la plante est la plus fragile. 

À mesure que l’avocat prend de l’âge, il aura de moins en moins besoin d’eau. Un bon moyen de procéder consiste à humidifier la terre dès qu’elle est sèche. Les feuilles vont jaunir si vous versez beaucoup trop d’eau. Dans le cas contraire, c’est-à-dire en cas d’insuffisance d’arrosages, ces quelques feuilles vont brunir. Quand l’avocatier aura atteint environ 30 centimètres, il peut être plus judicieux de pincer la tête

Pour avoir les premières récoltes dans une plantation en intérieur, c’est-à-dire en pot, il va falloir attendre en moyenne entre 8 à 10 ans pour faire pousser des fruits. En attendant, le feuillage persistant fera de l’avocatier une très belle plante. 

Est-ce que la culture de l’avocatier sous serre peut aider ? 

Pour faire l’avocat, il faut indispensablement de la chaleur ainsi qu’une terre riche et bien drainée. La culture se fait couramment en pots, notamment sous forme de plante intérieure en raison de l’élégance de son feuillage. Dans les régions où le climat se fait très doux et sans risque de gel, l’avocatier peut être installé sous une serre au soleil et dans un sol très riche. Il faudra attendre entre 8 à 10 ans pour les premières récoltes sur l’avocatier sous serre. 

Récolte et conservation de l’avocatier 

En fonction des variétés, vous pourrez récolter les fruits entre la mi-octobre et la mi-mai. Pour accélérer le mûrissement à la maison, pensez à entourer le plant d’autres fruits tels que les bananes qui produisent naturellement le gaz éthylène.

Vous pouvez également le conserver dans un sac en compagnie d’une poire d’une pomme. Dans tous les cas, la conservation des petits fruits d’avocat s’effectue à une température ambiante.