Le frangipanier, de son nom latin Plumeria, est une plante originaire de l’Amérique centrale et des régions tropicales. Il est surtout cultivé en Europe comme plante à fleurs d’intérieur où il est particulièrement apprécié pour ses couleurs vives et l’exceptionnel parfum de ses fleurs.

Il peut cependant se montrer capricieux et le faire fleurir correctement peut représenter un défi de taille pour les passionnés. Point d’inquiétude, car avec les soins appropriés, vous pouvez maximiser vos chances de profiter d’une bonne saison fleurie.

Faire fleurir un frangipanier demande un bon emplacement

Une fois votre frangipanier acheté, il faudra trouver un environnement reproduisant les conditions de son milieu naturel. Cela commence par l’emplacement que vous devez choisir pour votre arbre à fleurs.

Exposition au soleil

Rappelez-vous, le frangipanier est originaire des caraïbes et des tropiques. Il a donc besoin de soleil, beaucoup de soleil. Un ensoleillement minimum de 4 heures par jour est nécessaire pour que la plante puisse se développer correctement.

Vous aurez ainsi plus de chance de le voir fleurir au printemps.

Protection contre le froid

La température est le deuxième paramètre à prendre en compte. En effet, bien que réputé résistant, le frangipanier ne peut supporter le froid, en dessous de 5°C. Ainsi, nous vous conseillons de mettre vos arbres dans des pots que vous pourrez ramener à l’intérieur pendant l’hiver.

Placez-les dans des endroits chauffés et protégés contre le froid. Vous pourrez les sortir au soleil dès que la température de l’atmosphère atteint les 20°C.

Faire fleurir un frangipanier requiert des soins adaptés

Après l’emplacement, la nourriture est aussi importante pour le frangipanier. Cet arbre nécessite un entretien régulier concernant l'apport en eau et en éléments nutritifs adapté.

Un arrosage régulier

Le frangipanier a besoin de bien sentir le contraste entre les deux saisons (hiver sec/été humide) pour donner de belles fleurs. Ainsi, nous vous conseillons de suivre ce rythme pour l’arrosage :

  • En hiver, pendant la période de dormance, il n’a pas besoin d’eau. Un seul arrosage en un mois suffit. Sinon, observez votre substrat : n’arrosez que lorsque le sol se sera complètement asséché.
  • Au printemps, lorsque les premières feuilles commencent à s’ouvrir, vous pouvez l’hydrater un peu plus souvent.
  • C’est en été, au moment de la floraison, que l’arrosage doit être régulier, à raison d’une fois par semaine. Privilégiez une eau non calcaire (eau de pluie ou eau minérale).

Notez que l’humidité risque d’endommager sérieusement le système racinaire de votre frangipanier. D’où l’intérêt d’avoir un terreau (comme celui-là) avec un bon drainage.

De l’engrais équilibré

Tout au long de l’année, le frangipanier a besoin d’un sol très riche. Les engrais (comme celui-ci) se font en fonction du besoin du moment de l’arbre. Pour avoir de jolies fleurs blanches, vous pouvez réajuster les apports en nutriments à partir du printemps. Ajoutez de l’engrais liquide pour plantes fleuries à votre eau d’arrosage, une fois par mois.

Tailler et élaguer le frangipanier pour avoir un impact direct sur la floraison

D’autres soins et traitements comme la taille et l’élagage peuvent être nécessaires pour avoir une meilleure floraison.

La taille des branches idéale

Bien que la taille ne soit pas vraiment nécessaire, couper certaines branches peut être bénéfique. En effet, cela peut encourager une ramification saine et apporter une floraison abondante.

L’importance d’éliminer les fleurs fanées

En pleine saison de fleurs, vous pouvez également aider la plante en la débarrassant des pétales déjà fanées. Les gourmands éliminés, il restera plus d’énergie à la plante pour sortir de plus belles fleurs jaunes pour toute la saison.

La protection contre les ravageurs et les maladies

Une fois votre arbre planté sa floraison dépend aussi de son état de santé général. Vous devez alors veiller à le protéger contre les ravageurs et les maladies.

Il faut surveiller constamment le frangipanier

Contre les ravageurs, un seul mot d’ordre : la vigilance. Rendez visite à votre plante d’intérieur quotidiennement. Profitez-en pour détecter la présence de pucerons, d’araignées rouge ou de cochenilles sur les moindres recoins de chaque branche et de chaque feuille.

Apportez rapidement les solutions naturelles qui s’imposent (comme le lavage à l’eau savonneuse) dès les premières apparitions. En effet, même si la plante résiste bien à ces parasites, la floraison peut en être sérieusement impactée.

Il faut prévenir les maladies du frangipanier

Contrairement aux nuisibles, les maladies comme la pourriture des racines peuvent être fatales pour le frangipanier. Soyez attentifs aux signes tels que la chute des feuilles ou la plante qui commence à noircir.

Rectifiez rapidement son environnement : enlevez l’humidité qui stagne autour des racines et n’arrosez que lorsque la surface vous apparait sèche. Assurez-vous que le substrat est bien drainé et que le fond du pot est troué pour laisser couler le surplus d’eau.

Connaissez-vous les soins saisonniers pour faire fleurir un frangipanier ?

Le marquage des saisons hiver et printemps doit se faire dès le plus jeune âge de la plante, jusqu’à ce qu’il soit assez mature pour donner ses premières fleurs.

Préparation hivernale

A partir de l’automne, vous pouvez commencer à préparer votre frangipanier au repos végétatif de l’hiver. Cette période de dormance est essentielle à la floraison. Aussi, vous devez lui offrir les meilleures conditions d’hivernage :

  • Couche de 5 centimètres de pouzzolane ou des billes d’argile à disposer au fond du pot (à faire lors de la plantation du frangipanier)
  • Terreau fibreux aéré et drainant
  • Température supérieure à 8°C (idéalement à partir de 10°C) même pendant la nuit
  • Peu voire pas d’arrosage lorsque les feuilles sont tombées.

Encouragement printanier

Au printemps, vous pouvez sortir vos pots lorsque la température s’élève et atteint les 20°C et que les jours sont lumineux plus longtemps. Le frangipanier se plaira dans le jardin ou à la terrasse.

Préparez doucement la floraison avec un apport plus soutenu en eau et ajoutez de temps à autres une solution d’algue.

Conclusion

En somme, pour donner de belles fleurs en grappe, le frangipanier a besoin d’une bonne exposition au soleil et d’une protection efficace contre le froid, avec un contraste évident des 2 saisons. Il requiert également différents soins comme l’arrosage, l’apport d’engrais, la taille, l’élagage, la protection contre les parasites et les maladies.

Rappelez-vous, toutefois, que la floraison du frangipanier peut nécessiter du temps et de la persévérance, mais les récompenses en valent la peine. Mettez en pratique ces conseils pour voir votre frangipanier s'épanouir avec des fleurs vibrantes et parfumées.