Le Frangipanier est un arbre exotique connu aussi sous le nom de Plumeria. Il fait partie de la famille des Apocynacées et peut atteindre jusqu’à 10 m de haut dans son habitat d’origine en Amérique Centrale tandis qu’en pot, l’arbre dépasse rarement les 15 m de haut.

Avec une appellation plutôt gourmande, il nous séduit avec ses belles fleurs de porcelaine au parfum à la fois doux et enivrant qui est d’ailleurs l’un des plus puissants du monde végétal. Découvrez sans plus attendre comment entretenir un frangipanier.

Quelques généralités sur le frangipanier

Le frangipanier est un arbre particulièrement répandu dans la plupart des régions tropicales du monde. Originaire de l’Amérique centrale, sous un climat tempéré, il est souvent cultivé comme un arbre ornemental. Son tronc généralement noueux se divise très rapidement en quelques branches tortueuses qui se dressent pour former un immense bouquet dense.

Feuilles et fleurs

Ses feuilles généralement lancéolées, vertes et luisantes, mettent en exergue la beauté de ses fleurs lorsqu’elles éclosent au début de l’été. Dans certains cas, en fonction de l’espèce, les fleurs n’apparaissent que vers la fin du printemps pour disparaître à l’automne.

De couleur blanche, jaune, rose et parfois rouge, les fleurs se regroupent pour former des bouquets au parfum puissant. Ce sont d’ailleurs ses belles fleurs, l’une des plus belles, qui font la renommée du frangipanier.

Esthétique dans votre jardin

Parfait pour effectuer une décoration estivale, le frangipanier fait partie des arbres les plus résistants. Sa seule faiblesse est le froid car, il ne supporte pas les températures en dessous de 5 °C. Si vous décidez donc le cultivez en pot, n’oubliez pas de le rentrer avant que les nuits ne refroidissent.

Vous pouvez le placer dans une pièce lumineuse, bien aérée et chauffée.

Plantation en pot possible

En pot, vous pouvez alors le placer dans une serre, sous une grande baie vitrée ou sous une véranda. Avec son système racinaire léger, il se prédispose alors à la culture en contenant. Lorsque toutes les conditions favorisant son développement sont réunies, le frangipanier peut fleurir plusieurs fois par an.

Comment planter le frangipanier ?

En intérieur ou à l’extérieur, après avoir acheté votre frangipanier vous devrez le placer dans un sol relativement riche. Pour réussir votre plantation, il vous faudra donc un bon terreau. Comme c’est une plante qui ne supporte pas du tout le froid, nous vous invitons donc à le planter en printemps et de choisir un endroit bien ensoleillé.

Que vous choisissiez de planter votre frangipanier en sol ou en terre, privilégier un sol bien drainé. Cela va éviter toute stagnation d’eau qui peut être particulièrement nuisible pour ses racines.

Pour cela, vous pouvez par exemple mélanger du sable avec le terreau, ou pour une culture en pot, placer des billes d’argile au fond de votre pot.

Comment entretenir son frangipanier ?

Le frangipanier est une plante qui ne demande pas beaucoup d’entretien. Cultivés en tant que plante d’intérieur, nous vous conseillons de le placer à un endroit lumineux, idéalement ensoleillé et bien aéré. Lorsque les conditions climatiques le permettent, vous pouvez l’installer à l’extérieur.

Toutefois, évitez de le placer dans un endroit trop brulant. Cela risque d’assécher la plante. Par ailleurs, un changement brusque de température pourrait stresser votre frangipanier. Notez que pour bien fleurir le frangipanier a besoin d’un certain contraste entre la période estivale (généralement humide) et la période hivernale (sèche).

Faut-il tailler son frangipanier ?

Habituellement, la taille n’est pas nécessaire pour un frangipanier. Tout ce que vous avez à faire c’est de supprimer les fleurs fanées au fur et à mesure. D’un côté, cela va stimuler l’apparition des nouvelles fleurs et d’un autre côté, cela évite aussi l’épuisement de la plante.

Comment rempoter un frangipanier ?

Le frangipanier apprécie un sol riche. C’est la condition sine qua non à remplir si on veut voir son frangipanier fleurir et refleurir. Donc, pour une culture en pot, un rempotage régulier doit être effectué.

Cela va permettre aux racines de se développer correctement et de les apporter tous les nutriments dont ils ont besoin.

Pour une culture en pot, nous vous recommandons donc d’effectuer un rempotage tous des 2 à 3 ans. Nous vous conseillons donc de choisir un pot de diamètre légèrement supérieur à son pot d’origine et d’utiliser un terreau (comme celui-là) ou un compost bien mûr.

Comment arroser son frangipanier ?

En printemps et en été, surtout lorsqu’il fait très chaud, nous vous conseillons d’arroser régulièrement votre frangipanier. Par contre en hiver, la plante ne réclame que très peu d’eau. En effet, en hiver, même si vous laissez le sol s’assécher entre deux arrosages, cela ne risque pas de nuire à la plante.

Une fois que le printemps pointe son nez, vous reprenez les arrosages progressivement surtout dès que les feuilles commencent à s’ouvrir. En été, pensez à arroser régulièrement. Lors de vos arrosages, évitez autant que possible l’utilisation d’une eau riche en calcaire.

L’eau de pluie reste le préféré du frangipanier. À la limite, vous pouvez utiliser de l’eau minérale.

Les maladies courantes chez le frangipanier

Rappelez-vous que le frangipanier n’aime pas l’eau stagnante. Si le sol est donc trop humide, le frangipanier peut être confronté à la pourriture. C’est pour cette raison qu’il faut assurer un bon drainage et de n’arroser que lorsque le sol est sec.

Par ailleurs, la cochenille peut frapper le frangipanier si vous placez votre frangipanier dans une pièce trop sèche et avec une température élevée. Vous reconnaitrez la présence du parasite de par un amas cotonneux blanc présent sur ses branches, le tronc de l’arbre ou les feuilles de votre plante.

Si tel est le cas, vous devez alors la traiter dans les moindres délais afin d’éviter la contagion des autres végétaux de votre jardin ou de votre maison.

Conclusion

Le frangipanier est un arbre exotique particulièrement apprécié en tant que plante d’intérieur. Son parfum doux et exotique vous transporte directement vers l’Amérique centrale, son pays d’origine. Cet arbre est très facile à planter et montre une très grande résistance à la chaleur.

Le froid est son seul point faible. Facile à entretenir, il embellira n’importe quel espace de votre choix.