D’origine mexicaine, l’avocatier (Persea Americana) est un arbre de la même famille que le laurier. Pouvant atteindre jusqu’à 12 m de hauteur, l’arbre fruitier se plaît dans un climat tropical. Plusieurs variétés sont cultivées dans les régions chaudes du globe en vue de produire de l’avocat. Ses fruits sont comestibles et possèdent une saveur fine. L’avocat peut être mangé en nature tout comme il peut rentrer dans la composition de beaucoup de menus, tels que les salades. 

avocatier dans le sud de la france
Plusieurs avocatiers en pots (Hass, Bacon et Fuerte) dans le sud de la France

Est-ce qu’un avocatier peut pousser dans le sud de la France ? 

Bien qu’originaire d’Amérique, notamment de Mexique, l’avocatier peut très bien se cultiver ailleurs, tel qu’en France. Cet arbre tropical n’a pas du mal à s’adapter aux climats subtropicaux, en revanche, il ne supporte pas le froid. Les variétés de l’arbre fruitier possèdent chacune un seuil qu’il ne faut pas dépasser, et à partir duquel elles deviennent sensibles. Ainsi, alors que les variétés mexicaines commencent à causer des dégâts à -4°C, la variété Fuerte ne résiste pas à -2°C. 

En France, la Côte d’Azur offre un climat propice pour faire pousser ces arbres fruitiers. Les fruits tropicaux de l’avocatier poussent également à Menton et à Carros à l’ouest de Nice. Enfin, le pourtour méditerranéen du pays présente également un climat favorable pour faire pousser une plante d’avocatier. Avec une production de 1900 tonnes, la France se classe 46e mondial parmi les pays producteurs d’avocats. C’est ce qui explique d’ailleurs pourquoi de plus en plus de cultivateurs se penchent vers la culture de ces fruits tropicaux. 

Toutefois, pour une culture dans le sud de la France, les avocatiers produisent rarement des fruits et arrivent difficilement à maturité. 

Ou trouver un avocatier greffé pour le sud ? 

Il existe différentes manières pour trouver un avocatier greffé pour le sud. Si vous êtes à la recherche d’avocatier greffé, vous pouvez par exemple en trouver dans les pépinières locales. Les achats sur les sites e-commerce en ligne sont également populaires actuellement. Cette option vous permet notamment de gagner considérablement de temps dans vos achats.

Il n’est plus nécessaire de vous rendre en boutique et pourtant vous pouvez à loisir constituer votre panier de courses et ce, n’importe où et n’importe quand. Pour acquérir un avocatier greffé, il vous suffit donc de faire quelques tours sur les sites de vente en ligne. Enfin, vous pouvez également miser sur les revendeurs locaux tels que Jardiland.

Produits recommandés

Quel est le prix d’un avocatier greffé pour planter dans le sud ? 

Le prix d’un avocatier greffé n’est pas difficile d’accès. Il varie en fonction de l’endroit où vous effectuez votre achat. Ainsi, lorsque vous vous dirigez vers les pépiniéristes par exemple, vous pourrez vous en procurer aux environs de 39 € seulement. Sur les sites de commerce en ligne, le prix revient plus cher dans certains cas. Vous pourrez notamment vous procurer un avocatier greffé à environ 59 €. 

Quelle est la période de production des avocatiers ? 

La culture de l’avocatier demande du temps avant de faire pousser des fruits. Ainsi, la fructification s’effectue généralement dans les 3 à 4 ans après la plantation de l’arbre si il est greffé. Si non greffé l’avocatier peut mettre 10 ans à produire des fruits. Il faut savoir que le fruit de l’avocatier ne mûrit pas sur l’arbre, mais seulement lorsqu’il est cueilli.

Attention, pour cueillir, il faut couper les pédoncules à 1 cm au-dessus du fruit, sinon ce dernier risquerait de pourrir rapidement. Pour faire mûrir, il faudra garder le fruit à température ambiante dans un bac à légumes ou dans le réfrigérateur.

Comment planter un avocatier dans le sud de la France ? 

En France, la culture de l’avocatier n’est généralement possible qu’en intérieur plutôt qu’en pleine terre, à moins de se situer dans une zone où il ne gèle jamais. Pour une culture en pot, vous profitez pleinement de ses feuilles lancéolées d’un beau vert franc. La culture de l’avocatier est relativement facile. En vous dotant d’un potager avec assez d’espace, vous pouvez à loisir jouer les jardiniers. 

Quel est le climat idéal pour la plantation d’avocatier ? 

Pour planter l’avocatier, la température moyenne se situe entre 12.8° et 28.3° C. Il faut noter que ces arbres fruitiers n’apprécient pas les vents forts et secs. Ces derniers peuvent avoir des effets néfastes sur l’arbre fruitier, notamment en entraînant une chute prématurée des fruits, mais également en endommageant le bois et les feuillages.

Toujours à ce titre, il faut également savoir que l’arbuste n’aime pas les grandes altitudes qui constituent un frein à la maturation des jeunes avocats. En ce qui concerne les jeunes plants, il convient de prévoir des protections individuelles. Enfin, les fortes pluies ne conviennent pas non plus si vous désirez faire pousser un avocatier. Ainsi, les endroits idéaux pour faire pousser les avocatiers sont les climats humides à pluviométrie modérée. De même, ces arbustes poussent également sur des sols sableux et sablo-argileux. 

Comment s’y prendre pour cultiver un avocatier dans le sud de la France ? 

La préparation 

Pour commencer, choisissez un noyau ou plusieurs noyaux d’avocat bien portants et qui sont plus frais que les autres. Évitez surtout à ce que ceux-ci ne contiennent d’éraflure pendant le nettoyage. Ainsi, vous devez à l’avance vous assurer que les semences sont de bonne qualité. Par la suite, trempez les noyaux dans l’eau chaude puis laissez sécher au soleil pendant longtemps jusqu’à faire disparaître totalement l’humidité.

Ensuite, enfoncez 3 à 4 cure-dents sur le noyau et déposez l’ensemble sur un verre, en faisant en sorte que la partie large reste en bas et inondée d’eau. Vous remarquerez les premières racines de la plante tropicale au bout de quelques semaines. De la même manière, vous allez également remarquer la peau brune du noyau se ridant puis se détachant et le noyau qui commence à se fendre dans la hauteur. Puisque l’avocatier aime la chaleur, plantez-le au printemps à la venue des beaux jours. 

L’empotage 

La plantation de ces arbres exotiques se termine en introduisant le noyau du fruit dans un potage alimenté de terreau. Étant donné que les racines de l’avocatier se prolifèrent de manière assez rapide, il faut privilégier un pot de bonne taille, au minimum 25 cm de diamètre. Au fond du pot, placez une couche drainante, notamment des billes d’argile ou des graviers avant de remplir de terreau. Seule la partie inférieure du noyau doit être enterrée.

Quant à la pointe, elle doit être laissée à l’air libre. S’agissant de l’emplacement, il faut privilégier un endroit bénéficiant d’une bonne lumière. Enfin, veillez à ce que les arrosages se fassent de manière régulière, mais pas excessive. Vous devez arroser de sorte à le garder suffisamment humide. En effet, un arrosage trop intense risquerait de jaunir les feuilles tandis qu’un arrosage insuffisant les fera brunir

Bien accompagner le développement de l’arbre fruitier 

Pour que l’avocatier puisse se développer normalement pendant la culture, il faut savoir bien entretenir. Au début du printemps et en automne, notamment après la première année, faire un apport d’engrais spécial plantes vertes.

Lorsque tout risque de gelée est écarté en fin de printemps, vous pouvez faire sortir la plante sur le balcon, la véranda ou au jardin. Cela sera très bénéfique pour la plante. En automne, la faire rentrer avant tout risque de gelées matinales.

Après 2 ou 3 ans, pensez à rempoter la plante dans un pot plus grand. Si vous entretenez bien votre avocatier en pot, celui-ci peut atteindre jusqu’à 2 m de haut. De temps en temps, vaporisez le feuillage de votre avocatier. Au fur et à mesure, ayez également pour habitude d’éliminer les feuilles sèches et jaunies.

Par ailleurs, afin de stopper la croissance verticale de la plante, il est conseillé de pincer l’avocatier. En plus de favoriser la ramification, cette habitude permet également de lui donner du volume. Le pincement s’effectue en printemps. Pour y procéder, coupez la partie haute de la tige avec vos doigts. 

Cultiver l’avocatier en pleine terre en France 

Plutôt que cultiver en pot, faire planter l’avocatier en pleine terre est possible en France seulement dans les régions où l’hiver est doux et ne gèle pas. Après avoir fait un trou de plantation, vous pouvez y incorporer un peu de compost. Continuez en installant l’avocatier puis en remplissant le trou avec un mélange de terreau et de terre de jardin. Autour du tronc, aménagez une cuvette afin de diriger l’eau d’arrosage vers les racines.

La plante a besoin que son substrat soit toujours légèrement humide, c’est pour cela que l’arrosage doit se faire régulièrement quand la terre est sèche. En hiver, les besoins en arrosage sont moins importants. S’agissant des maladies, l’avocatier est particulièrement résistant. Au printemps, une taille d’entretien s’impose. 

Associer l’avocatier aux autres plantes 

Comme tous arbres fruitiers, l’avocatier peut tout à fait être associé à d’autres plantes, ce qui aide d’ailleurs au développement des fruits et à lutter contre les maladies. Il faut tout simplement éviter à ne pas placer la plante à proximité d’autres arbres imposants. En effet, ces derniers risqueront de l’ombrager une fois adultes. Cette situation n’est pourtant pas propice à son bon développement. 

Produits recommandés