Les fruits sont toujours meilleurs quand ils proviennent de notre jardin. Toutefois, pour une production à la fois gourmande et généreuse, il vous faut quelques astuces. Découvrez à travers cet article, tous les éléments que vous devez savoir par rapport au pommier et surtout en combien de temps peut-il donner des pommes.

Le pommier en quelques lignes

D’une manière générale, le pommier est un arbre qui pousse d’une manière naturelle en Europe.

C’est un arbre fruitier qui craint certes, les climats trop chauds, mais il reste tout de même très peu exigeant. Pour des pommes savoureuses, optez pour des sols consistants, profonds, riches et bien drainés.

D’une manière générale, un pommier est un arbre à cime arrondie. Il s’étale un peu avec l’âge et peut atteindre jusqu’à 10 m de hauteur.

Ses fleurs blanches à blanc rosées sont visibles à partir du mois d’avril et la récolte de fait surtout en fonction de chaque variété de pommier. Habituellement, elle se fait entre la fin du mois de juillet à octobre.

Les variétés pollinisatrices

Comme les variétés de pommiers sont autostériles, ils nécessitent la plantation d’autres variétés pollinisatrices pour assurer une bonne production.

Sans cette proximité, il n’y aura pas de fécondation, donc pas de fruits !

Pour vous aider, voici quelques variétés de pomme suivie de variétés pollinisatrices, un duo parfait pour vous assurer de belles pommes craquantes et juteuses.

Le pommier Reine des Reinettes

C’est une variété qui possède des fruits à la chaire fine et à la fois juteuse, sucrée parfumée et très croquante. La pomme est de couleur jaune lavé de rouge et elles sont généralement disponibles en septembre.

Pour sa pollinisation, vous pouvez l’associer au pommier Golden Delicious.

Le pommier Golden Delicious

Particulièrement adapté en climat chaud, ce type de pommier offre de grosses pommes jaune d’or entre le mois de septembre et le mois d’octobre. Cette variété est particulièrement parfumée et elle peut être associée au pommier Reine des Reinettes.

Le pommier Ariane

Il s’agit d’une variété récente qui est particulièrement résistante aux maladies et aux parasites. Le pommier vous donnera de belles pommes savoureuses de couleur rouge, disponible vers le mois d’octobre.

Il s’associe généralement aux pommiers Reine des Reinettes ou Golden Delicious.

Le pommier Gala®

Elle produit des pommes de couleur rouge à reflets jaunâtres. Très juteuses, croquantes et parfumées, elles murissent vers le mois de septembre. Il s’associe à la pomme Reine des Reinettes ou au Golden Delicious.

Délai avant la 1ère fructification et comment l'optimiser

Si nous plantons un arbre fruitier, c’est d’abord pour pouvoir profiter de ses beaux fruits. En ce qui concerne le pommier, en général, il produit des fruits 2 ou 4 ans après sa plantation.

Dans cette partie, nous allons vous fournir des conseils et de bonnes pratiques et quelques astuces pour que vous puissiez rapidement profiter des fruits de votre arbre.

Optimiser sa fructification en taillant correctement l'arbre

Pour augmenter et accélerer la fructification d'un pommier après son achat, il est conseillé de bien tailler cet arbre tous les ans.

Période de taille idéale

La taille d’un pommier se fait impérativement avant la fructification. C’est-à-dire, vers la fin de l’hiver. C’est d’ailleurs la période idéale, car votre pommier ne sera donc pas exposé au gel.

Tailler un jeune arbre

S’il s’agit d’un jeune pommier, vous devez effectuer la taille de formation. Elle s’effectue sur un scion ou un jeune arbre âgé d’à peine un an. Cela évitera la formation des ramifications denses.

Pour cela, nous vous invitons à tailler la tige au-dessus d’un bourgeon. Cela a pour objectif de favoriser le développement des branches latérales. C’est également à cette étape que vous devez palisser votre arbre fruitier.

Comme pour tous les arbres fruitiers, la taille du malus doit impérativement s’effectuer avant l’apparition des fruits.

Tailler un arbre adulte

S’il s’agit d’un pommier adulte, nous n’utiliserons plus le terme « tailler ». On parlera surtout de son entretien, car l’objectif est d’éliminer les 10 à 20 % de la ramure.

Dans ce cas, vous devez veiller à éliminer toutes les branches mortes et / ou abîmées qui pourraient attirer des parasites. Vous devez aussi couper les drageons qui poussent habituellement à la base du tronc de votre arbre.

En effet, ils sont beaucoup trop vigoureux pour fructifier.

Fertiliser correctement l'arbre

Si vous souhaitez avoir un pommier en bonne santé qui produit de beaux et de bons fruits, vous devez vous assurer qu’il pousse sur un sol à la fois sain et riche en nutriments.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, en culture biologique, on nourrit le sol et non les plantes.

Besoins spécifiques et éléments nutritifs essentiels

Il est tout de même important de noter que la fertilisation de votre pommier doit se faire correctement, car, votre pommier a des besoins particuliers.

En effet, le pommier est un grand consommateur d’éléments nutritifs. Il est alors très sensible en cas de carence.

Azote, phosphore, oligoéléments sont des éléments incontournables pour assurer la bonne croissance des charpentes, la formation des feuilles, des fleurs et pour le développement des fruits.

Votre arbre fruitier a donc besoin de s’alimenter régulièrement tout au long des saisons.

Périodes de fertilisation

Il reste tout de même important de noter deux périodes dans l’année. Ses deux périodes sont marquées par des pics d’alimentation, voici les deux périodes :

  • Au stade de la nouaison ou lors de l’apparition des fruits qui s’effectue vers la fin du printemps
  • En début de l’automne, le moment pendant lequel votre pommier va reconstituer ses réserves

Entretient du pommier au printemps

Afin de maintenir les stocks du sol en nutriments, nous vous conseillons de commencer par nettoyer le sol.

Apport de compost mûr

Ensuite, vous pouvez apporter en surface 1 à 10 seaux de compost mûr. Pensez à former une couche plus ou moins épaisse. Vous pouvez compter entre 2 à 5 cm d’épaisseur.

Adapter la quantité de composte en fonction de l'âge de l'arbre

Nous tenons toutefois à souligner que la quantité de compost dépend surtout de l’âge de votre arbre fruitier. En procédant ainsi, vous obtiendrez une terre à la fois bien structurée, enrichie et avec une bonne capacité à garder l’humidité.

Enrichissement progressif

Au fil du temps, le compost va enrichir le sol de manière progressif et votre arbre se portera de mieux en mieux.

En cas de carence

Si vous notez des signes de carences, n’hésitez pas à utiliser des engrais (comme celui-ci) liquides que vous pourrez arroser directement sur le sol.

Entretient du pommier en Automne

Vers la fin de l’été, votre arbre fruitier a épuisé ses réserves. Il est alors temps d’effectuer une fertilisation sans pour autant en faire trop.

Autrement dit, si vous effectuez une trop forte fertilisation, vous relancez son activité interne à contre-saison.

Nous vous invitons donc à mettre en place un paillis grossier plus riche en carbone. Pour cela, vous pouvez opter pour les feuilles mortes qui vont venir augmenter le taux d’humus à la base du tronc.

Conclusion

Maintenant, vous savez en combien de temps un pommier vous donne ses fruits, et comment optimiser votre production, n’hésitez pas à appliquer les conseils. Vous aurez une bonne récolte avec de belles pommes à la fois juteuses et délicieuses.