L’avocatier est un arbre exotique qui provient des régions subtropicales de l’Amérique Centrale. Cet arbre fruitier se distingue de tous les autres par la forme de son fruit comme une poire. Ce fruit procure une saveur douce et onctueuse. En effet, l’avocat est un fruit très prisé dans les préparations culinaires comme les différentes salades. Les Malgaches et les Brésiliens le dégustent plutôt en dessert en le saupoudrant de sucre. L’avocatier est un arbre rustique, en fonction de sa variété. Découvrez la rusticité de l’avocatier dans cet article.

Rusticité de l'avocatier
Avocatier au levé du soleil

Description de l’avocatier

Un arbre fruitier extraordinaire

L’avocat est le fruit de l’avocatier, ou appelé scientifiquement Persea americana. Il s’agit d’un arbre de la famille des Lauraceae. Il s’agit d’une espèce d’arbres fruitiers originaires du Mexique et d’Amérique centrale. L’avocatier est principalement cultivé pour ses fruits, qui sont d’ailleurs riches en lipides. 

Son fruit, l’avocat, ressemble à la poire, en ce qui concerne sa forme. On l’utilise dans la préparation culinaire de diverses salades pour sa saveur douce et onctueuse est très appréciée. Les Malgaches et les Brésiliens l’utilisent principalement en dessert, en le saupoudrant de sucre. L’avocat dispose aussi de vertus cosmétiques, car appliqué sur le cuir chevelu, ce fruit va l’hydrater et aider à la fois à la régénérescence des fibres capillaires. Vous pouvez bien le consommer et utiliser la pulpe. Par ailleurs, en ce qui concerne du reste, contrairement à des rumeurs, le noyau d’avocat n’est pas du tout comestible.

Les origines de l’avocatier

L’avocatier est un arbre exotique qui pousse généralement dans les régions subtropicales. En effet, cet arbre fruitier ne supporte pas des températures en dessous de 4°C. De ce fait, en dehors de ces régions chaudes, l’avocatier est souvent cultivé en plante d’intérieur. Dans son milieu naturel, cet arbre fruitier peut atteindre les dix mètres. De cette manière, il s’identifie facilement par son tronc aux écores grisâtres craquelées.

En d’autres termes, l’avocatier est un arbre fruitier issu d’une zone géographique, qui s’étend des forêts tropicales du Mexique, à travers le Guatemala jusqu’aux côtes pacifiques d’Amérique centrale. La consommation de leurs fruits pour la première fois date d’il y a plus de 8000 ans. À cette époque, en apercevant la forme de ces fruits, les Aztèques n’ont pas hésité à les appeler Ahua Qualt, qui veut dire « testicule » ! Ce nom sera alors déformé plus tard en Aguagate , et maintenant en avocat. Toutefois, la culture de cette plante verte va rapidement se répandre pour son fruit au goût crémeux, comparé à du beurre.

Il faut savoir que deux variétés d’avocat sont commercialisées en France, dont une petite partie est produite en Corse. On le trouve toute l’année sur les étals, mais sa pleine saison est surtout de l’automne au début du printemps.

Quelle est la rusticité de l’avocatier ?

Face au gel

L’avocatier est un arbre fruitier qui est capable de résister facilement à -6 °C, et voire même -10 °C, pour la variété Fantastic. Il y a également les autres variétés d’avocats du Mexique comme Brogdon, Gainesville, Mexicola, Winter Mexica, Poncho. Ces variétés d’avocat sont capables de croitre entre 14 et 40 °C. La variété Fantastic est surtout l’avocatier du Mexique qui sera le mieux à même de s’adapter en pleine terre en France. Il est aussi capable de résister facilement à -6 °C, et voire -10 °C. Les autres variétés d’avocats du Mexique, notamment Brogdon, Gainesville, Mexicola, Winter Mexica, Poncho sont capables de croitre entre 14 et 40 °C.

L’avocatier Persea Americana est un arbre fruitier des forêts tropicales humides. Le gel et l’humidité de l’hiver lui sont néfastes et il préfère plutôt les climats tropicaux ou subtropicaux. En zone froide, un mur ou de grands arbres ont la possibilité de le protéger du vent. L’idéal serait de la cultiver dans un sol acide avec un pH 6 à 6,5, léger et bien drainé. Il est aussi indispensable d’installer un paillis épais et un filet d’hivernage autour des jeunes plantes pour une meilleure protection.

Face aux maladies

En d’autres termes, l’avocatier Persea americana peut aller jusqu’à 15 mètres de hauteur. Avec le clonage, il a développé une meilleure productivité ainsi qu’une résistance particulière aux diverses maladies et aux intempéries. Aussi, cet arbre fruitier est connu pour sa rusticité, car il peut supporter des températures qui peuvent descendre jusqu’à -10°C pour les variétés mexicaines et -3°C pour les variétés guatémaltèques. 

Jeune arbre

En ce qui concerne la rusticité, les jeunes branches provenant de la croissance de l’année sont susceptibles d’être détériorées par le gel à partir de -2 °C, mais sans mettre l’arbre en danger. Les 3 variantes géographiques déterminent des idéals de températures de croissance distincts ainsi qu’une rusticité plus ou moins importante. C’est la raison pour laquelle, il est nécessaire si l’on vise une récolte, de bien opter pour sa variété, même si elles sont difficiles à trouver, plutôt que de planter un noyau, d’autant qu’un plant greffé sera capable de produire au bout de 2 à 3 ans.

Quel avocatier est le plus rustique ?

L’avocatier Hass fait partie de la variété autofertile de l’avocatier. En effet, ce sont des variétés d’avocatier les plus rustiques. Bien évidemment, les fruits sont comestibles et pour ce qui est de l’utilisation, elle peut être isolée, jardinière ou en pots.

Par ailleurs, il existe plusieurs variétés de Persea americana. On distingue la sélection des plus communes et des plus adaptées à nos climats. En tout cas, la variété Hass est celle qui se retrouve souvent dans nos assiettes. Pour une plantation en pleine terre, privilégiez les variétés les plus rustiques.

Par ailleurs, la variété Bacon est plus rustique que la Hass. Ses avocats sont de forme plutôt ronde, à la peau brillante et granulée de couleur vert foncé. En ce qui concerne les qualités et les usages, sachez que cette variété résiste plus au froid que la variété Hass, mais un peu moins que Fuerte. Par contre, elle est à favoriser avec Fuerte pour une installation en pleine terre. Les fruits de Bacon sont toutefois moins appréciés. 

Est-ce que la greffe permet de rendre l’avocatier plus rustique ?

La méthode de greffage permet, non seulement de garder les caractères génétiques du cultivar à multiplier, mais également d’introduire et d’adapter des espèces ou des variétés étrangères sur des espèces locales. La greffe permet aussi de conférer une variété des caractères de précocité, de vigueur, de tolérance à quelques facteurs limitant du milieu comme la sécheresse, l’acidité, le froid ou encore le parasitisme racinaire.